.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Ville de Gaoua: L’association des blogueurs du Burkina renforce les capacités des jeunes


Le samedi 21 juillet 2018, l’association des blogueurs du Burkina (ABB) a procédé au renforcement des capacités en écriture journalistique pour le Web. Une formation tenue dans la salle de conférence du centre jeune de Gaoua .  Elle a connu la participation d’une trentaine de jeunes issus des différents secteurs socio-professionnels et passionnés du blog.

Les fondamentaux de l’écriture web, les réseaux sociaux, et le suivi des politiques publiques à travers la plateforme présimètre ont été au centre de la formation donnée par l’association des blogueurs du Burkina. Une formation qui a réuni une trentaine de participants venus pour la plupart de la ville de Gaoua.

Les formateurs Koundjoro Gabriel KAMBOU et Monsieur Dieudonné LANKOANDE ont à tour de rôle assuré la formation théorique, qui a consisté d’emblée à la présentation de la plateforme présimètre, comment interagir sur la plateforme? comment gérer et développer sa présence sur  les réseaux sociaux et se les approprier sainement. A en croire Koundjoro Gabriel KAMBOU responsable de l’information et de la communication des blogueurs du Burkina, cette formation à l’endroit des jeunes Burkinabé n’est pas fortuite. « Nous avons voulu former les jeunes burkinabé à la maîtrise de ces  nouveaux médias pour effectivement  contribuer à l’encrage démocratique dans notre pays et accomplir leur mission de demande de redevabilité au niveau des gouvernants. Et la mobilisation des jeunes de Gaoua autour de cette activité dénote de l’importance qu’ils apportent à ces outils ».

Koundjoro Gabriel kambou Formateur

 Cette formation sur les techniques d’écriture pour le web fut une occasion pour les formateurs d’appeler les jeunes à plus de responsabilité sur les réseaux sociaux foi de Gabriel KAMBOU «  nous voulons un pays où chacun est libre de s’exprimer mais que les jeunes puissent apporter des contributions de sens, qui contribuent au développement de notre pays, faire des productions qui sont vérifiables afin d’éviter toute situation regrettable. »

Pour les participants à cette formation à l’exemple de SOME Sié , « la formation est la bienvenue parce que j’ai appris beaucoup de choses. A l’issu de cette formation je connais les différentes étapes à suivre pour faire une production qui ne portera pas préjudice à autrui. Cette formation vient réactiver  notre engagement quant au suivi des politiques publiques »

La formation théorique a été suivie d’une phase pratique qui a consisté à la rédaction des articles par les participants et à l’utilisation des outils du présimètre. Cette session de formation initiée par l’association des blogueurs du Burkina a été rendue possible grâce au financement de l’ONG diakonia et a  concerné les villes de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso de Fada N’Gourma, de Ouahigouya et de Gaoua.  

Sié Michael DAH



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *