.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Travail des enfants dans les champs de coton : Les pairs éducateurs et encadreurs du sud-ouest sensibilisés


Ce lundi 15 juin 2020 dans la salle de conférence de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) de Gaoua s’est tenu un atelier de renforcement des capacités . Cet atelier organisé par la Direction Régionale du Travail pour la Protection Sociale(DRTPS) en collaboration avec GIZ/PRO-Enfant se veut un canal de sensibilisation des acteurs intervenant dans la production du coton sur le travail des enfants.

Les enfants dans les champs de coton mènent des activités de nature à porter atteinte à leur intégrité physique et morale. C’est donc dans l’optique d’atteindre l’éradication des pires formes de travail auxquelles les enfants sont confrontés dans le secteur coton de la région que la Direction Régionale du Travail et de la Protection Sociale en collaboration avec GIZ/PRO-Enfant a initié ce cadre de renforcement de connaissances.

Cet atelier qui a réuni les pairs éducateurs et encadreurs des contonculteurs vise selon le DRTPS-SUO « outiller les différents acteurs sur le phénomène du travail des enfants en vue de lutter efficacement   contre l’emploi des enfants dans les champs de coton dans la région du sud-ouest. ». Les attentes sont énormes selon les organisateurs de cet atelier, « Nous attendons des participants venus des 20 communes productrices du coton  d’être des relais dans leurs localités respectives dans la sensibilisation afin de mettre fin au travail des enfants dans la chaine de production du coton » a poursuivi Brahim PAKOTOGO, directeur régional du travail et de la fonction publique du sud-ouest.

Fidèle dans la lutte contre le travail des enfants, GIZ/PRO-Enfant à travers son conseiller technique Adama DIALLO a dans son allocution traduit  sa reconnaissance à la direction régionale du travail pour les efforts incommensurables de lutte pour le bien-être des enfants. Pour lui « les enfants étant l’avenir de ce pays, il était plus que urgent d’entreprendre des actions pour accompagner cette initiative qui vise à donner les rudiments aux producteurs eux même sur les législations en matière de travail des enfants ». Pour l’atteinte des résultats probants, Adama DIALLO invite toutes les sensibilités de la communauté à une implication réelle dans la mise en œuvre du projet.

Le Secrétaire Général de la région du sud-ouest Boubacar TRAORE présidant la cérémonie d’ouverture de cet atelier a évoqué les statistiques sur le phénomène. « Les chiffres sur le travail des enfants dans la région ne sont pas enviables. C’est pourquoi je réitère mes félicitations et encouragements à la DRTPS et à la GIZ/PRO-Enfant pour votre permanente disponibilité et pour vos efforts conjugués pour la cause de l’enfant »

Au total 90 pairs éducateurs et 30 encadreurs tous issus des différentes communes productrices de coton de la région du sud-ouest sont concernés par cette formation. Contexte Covid-19 oblige l’atelier de Gaoua  a réunis 26 pairs éducateurs de la province du poni. Le reste des acteurs recevront la même formation les jours à venir dans les provinces de la Bougouriba et du Ioba.

SIE MICHAEL DAH



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *