.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Terrorisme au Burkina: 36 civils tués à Nagraogo et Alamou(communiqué)


Le Gouvernement burkinabè a appris avec consternation et indignation, la mort de trente-six (36) burkinabè dans la province du Sanmatenga, suite à une attaque terroriste.


Le lundi 20 janvier 2020, un groupe armé terroriste a fait irruption dans le marché de NAGRAOGO, y a abattu 32 de nos concitoyens, brûlé le marché et dans son repli a abattu 4 autres au niveau du village de Alamou. Cette attaque a également fait trois (03) blessés.
Le Gouvernement présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Ces attaques répétées contre les populations innocentes appellent à une franche collaboration avec les Forces de Défense et de sécurité et au renforcement de la solidarité entre burkinabè.
Le Gouvernement invite la population à plus de vigilance et encourage les Forces de Défense et de Sécurité engagées dans la lutte sans répit contre le terrorisme.

Le ministre de la communication



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *