.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Semaine régional de la culture 2018 : le Sud-ouest remporte le sacre dans la discipline du slam


En prélude à la Semaine national de la culture (SNC) Bobo 2018, se passent les compétitions régionales et inter-régionales de la culture. A cet effet, la région du Sud-ouest, classée dans la zone D, a affronté le Centre-ouest, les cascades, la Boucle du Mouhoun et les Hauts-bassins. L’innovation majeure, en cette année, est la sous catégorisation des disciplines en catégorie B ou Expressions culturelles traditionnelles et en catégorie A ou Expressions culturelles modernes d’inspiration traditionnelle. Dans la région du Sud-ouest, ces compétitions ont eu lieu du 10 au 11 janvier 2017.

Neuf cent vint deux (922), c’est le nombre d’artiste de la sous-catégorie Expression culturelle traditionnelle qui se sont succédé, l’un après l’autre, sur des scènes différentes du chef-lieu de la région, Gaoua. En effet, les artistes de cette sous-catégories dont les disciplines sont entre autres les chœurs populaires, la danse traditionnelle pool jeune, la danse traditionnelle pool adulte et  la musique traditionnelle instrumentale, se sont tous confrontés, leur région respective. L’objectif étant de trouver un vainqueur régional dans chacune de ces disciplines. Ces vainqueurs devront aller à la phase finale de la SNC à Bobo, en tant qu’ambassadeur de sa région. Ils y presteront et y récupèreront leurs sacres régionaux. Par conséquent, chaque région aura un trophée dans toutes les disciplines de cette sous-catégorie.

Ainsi, dans la région du Sud-ouest, la province du Ioba se taille la part du lion avec trois trophées en vus. Il s’agit du groupe Woontaa de babora vainqueur du chœur populaire, de la Gazelle de de Vouregane, vainqueur de la danse traditionnelle pool jeune et de la troupe Yampala vainqueur de la musique traditionnelle instrumentale. La discipline vedette de la chanson traditionnelle a été remportée par monsieur Ditaré DA de la province du Poni et celle de la danse traditionnelle pool adulte, par la troupe Ikaa du Noumbiel. La province de la Bougouriba n’aura donc pas l’opportunité de porter le flambeau de la région du Sud-ouest à la SNC Bobo 2018. En dehors de ces disciplines, il y  a également eu des compétitions internes en art culinaire, en tire à l’arc, …

Pour ce qui est de la sous-catégorie Expression culturelle moderne d’inspiration traditionnelle, il s’est agi des disciplines telles que le ballet, l’orchestre, le slam et la création chorégraphique. Contrairement aux principes de la première sous-catégorie, la compétition en Expression culturelle moderne d’inspiration traditionnelle a été inter-régionale. Dans les différentes zones, les vainqueurs des disciplines citées iront pour la suite des confrontations à Bobo, à l’issue de laquelle les grands prix nationaux seront décernés.

La compétition de la zone D s’est passée à Koudougou. La région du Sud-ouest a présenté soixante-six (66) artistes, repartis dans les différentes disciplines de la catégorie. Mais elle n’ira poursuivre la suite de la compétition au niveau national que dans la discipline du Slam, remporté par Ulrich de la province du Ioba.

 

Le directeur régional de la culture, monsieur Idrissa Ouèdraogo se réjouit d’avoir pu tenir le pari de la semaine régional de la culture, au regard des contraintes financières et du nombres plus élevé des artistes inscrits en cette année. Ce défi a été relevé grâce à l’accompagnement du ministre de la santé Nicolas MEDA, parrain de l’évènement et de la marraine Laure ZONGO, ministre de l’action social mais aussi grâce aux soutiens individuels de nombreuses bonnes volontés.

 

Narcisse SOME, nar.somee@gmail.com

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *