.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Région du Sud-ouest: Six tonnes de produits impropres à la consommation saisis


La direction régionale du commerce de l’industrie et de l’artisanat du sud-ouest était face aux hommes de médias ce mardi 26 juin 2018  dans la salle de conférence de l’hôtel administratif de Gaoua. Au cours de cette conférence, la direction a dévoilé aux journalistes la mise en œuvre de son programme d’activité 2018 et presenté la saisie de produits impropres à la consommation.

Le premier responsable de la direction régionale en charge du commerce et de l’artisanat du sud-ouest a laissé entendre lors de cette conférence que le service du contrôle économique et de répression des fraudes de sa direction a contrôlé plus d’un  demi-millier d’acteurs du commerce et d’industries, les boulangeries et a pu retiré de la circulation six (6) tonnes de produit impropre à la consommation qui attendent d’être incinérés. C’est aussi des dizaines de millions de FCFA que la direction a versée au trésor public au titre des amendes infligés aux opérateurs économiques indélicats dans la région.

A travers cette conférence de presse la direction du commerce interpelle les acteurs du commerce et de la transformation sur leur responsabilité dans la préservation de la santé des consommateurs à qui ils proposent leurs produits.  Malgré les différents contrôles on trouve toujours des produits impropres à la consommation sur le marché et la direction d’invité la population a dénoncé auprès du  service du contrôle et de la répression des fraudes les commerçants qui vendent  toujours les produits périmés. Lors des échanges les journalistes ont souhaité qu’ils soient intégrés dans leur  mission de contrôle dans les boutiques. Et sur la question d’affichage des  différents  prix des produits, la direction du commerce  a laissé entendre que nonobstant les contrôles, il y a certains commerçants qui effacent les prix après leur passage et une amende est infligée à tout commerçant qui n’affiche pas les prix de ces produits. Les prix des produits sont chers  dans la région et cela est dû à la majoration excessive des prix de transport par un bon nombre de commerçant.

Le commerce est réglementé

Directeur régional du commerce du sud-ouest en lunette entouré de ses proches collaborateurs

En début de cette conférence de presse  Abdoulkadri KOURA directeur régional en charge du commerce de l’industrie et de l’artisanat du sud-ouest, a fait savoir aux journalistes que sa direction a vu le jour depuis le 20 janvier 2015  dans le sud-ouest et est   chargée de l’exécution des missions du département dans sa zone de compétence qui n’est autre que le commerce, l’industrie et de l’artisanat.

Dans  sa déclaration M. KOURA a expliqué aux journalistes que  l’exercice de la profession de commerçant est conditionné par des règles, et tout individu qui veut exercer ce métier est soumis à l’obtention et à la détention du RCCM (registre du commerce et de crédit immobilier) de la CPC (carte professionnelle de commerçant) d’un n°IFU (identifiant financier unique) ,  d’une carte d’affiliation à la caisse de sécurité sociale et toutes ces pièces sont délivrées par le CEFORE ( centre de formalité des entreprises) ces pièces sont nécessaires et régi par la loi. M. KOURA indique que tout  commerçant a l’obligation de mettre à la disposition des consommateurs des produits de bonne qualité disposant au moins des factures d’achat et dont les prix dûment affiché , les commerçants doivent  pratiquer et respecter les prix fixés par les autorités concernant les produits de grande consommation par exemple le carburant, le gaz , savon, riz, l’huile etc.   La profession de la boucherie-charcuterie nécessite de posséder un agrément à ajouter le directeur régional du commerce et de l’industrie du sud-ouest . Pour la transformation industrielle la loi les oblige à avoir une autorisation d’implantation, de production. En matière de production d’eau, il est ressorti que   la région du sud-ouest dispose de douze (12) unités de production d’eau dont onze (11) contrôlés en novembre 2017 parmi ces onze contrôlés une seule possède l’autorisation.

Le service du contrôle économique et de répression des fraudes au sud-oust est disponible et peut être joint aux numéros suivants pour tout produit pouvant nuire à la santé: 72 48 76 86  / 70 57 48 81

                                                                        Victorien DIBLONI

                                                                        victdibo@gmail.com

Produits impropre saisis



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *