.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Région du sud-ouest: Les OSC demandent de l’eau potable pour tous les villages


Des mouvements associatifs et des organisations de la société civile de la région du Sud-ouest félicitent le gouvernement pour ses actions. Ils ont tenu le samedi 10 juin 2018 à l’ancienne place de la nation de Gaoua, un grand meeting de soutien aux actions du gouvernement. Ce fut l’occasion de soumettre certaines doléances à l’exécutif.

 

Ils étaient nombreux à prendre d’assaut l’ancienne place de la nation ce samedi 10 Juin 2018. Eux ce sont des organisations de la société civile du sud-ouest. Il s’agit pour les différentes organisations associatives présentes à ce grand rassemblement de  marquer leur solidarité aux politiques de développement économique et social entreprises par le gouvernement pour le progrès du Burkina Faso à travers le PNDES. Selon le président du comité d’organisation« Cette plate-forme est aussi le lieu pour nous de réaffirmer notre soutien moral au président du Faso et à son gouvernement pour les actions qu’ils ont menés  au profit des Burkinabé » C’est naturellement que tous les intervenants ont traduit leur remerciement au gouvernement pour la réalisation des travaux du 11 Décembre Gaoua 2017.

En dépit de ces actions, les organisations de la région disent attendre toujours du gouvernement plus d’effort. Ainsi, les OSC demandent au gouvernement de favoriser l’accès de tous les villages du sud-ouest à l’eau potable, offrir des soins de qualité, la réalisation d’infrastructures routières dans certaines communes telles que kpuéré, Malba etc. Autre préoccupations soulevées par le représentant des jeunes de la région du sud-ouest Ampôrônan DAH est la question de l’employabilité des jeunes « nous pensons que les initiatives des jeunes doivent être appuyé à travers la réalisation de barrages, la formation et bien d’autre ». Maïmouna PALENFO la porte-parole des femmes du sud-ouest a fait mention des préoccupations des femmes au gouvernement et plaide que celles-ci soient examinées sérieusement pour l’amélioration des conditions de vie de ses consœurs.

Présent à cette cérémonie, le député Abdoulaye Mossé  chargé des OSC a félicité les organisateurs pour cette conférence publique qui est selon lui « l’expression de leur engagement et de leur participation aux côtés du gouvernement pour la démocratie, la liberté d’expression et la paix au Burkina Faso.  Il a en outre rassuré les filles et fils de la région du Sud-ouest d’avoir pris note des différentes doléances et qu’elles seront transmises à qui de droit.

Ces meetings régionaux de soutien aux actions du gouvernement du Burkina-Faso ont débutés le 29 avril 2018  et l’étape de Gaoua marque le dixième meeting d’information des organisations de la société civile.

  Sié Michael DAH

 

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *