.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Région du sud-ouest : Le ministre de la culture face aux acteurs culturels.


L’Association  Jeunesse Espoir  d’Afrique (AJEA)  a organisé ce vendredi 07 septembre 2018 à l’hôtel Nong-Taaba de Gaoua une  conférence publique sur le thème  « jeunesse et promotion du tourisme au Burkina Faso »  dans le cadre de la troisième  (3ème) édition des journées de découverte et de promotion touristique au Burkina Faso . Cette conférence a été patronnée par le ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim SANGO.

Chaque année dans l’objectif de découvrir les richesses culturelles du Burkina , l’association jeunesse espoir d’Afrique (AJEA) initie des journées et de façon tournante  dans les différentes régions du Burkina  afin de procéder à une découverte touristique de la région puis créer un cadre d’échanges entre les autorités en charge du tourisme et la population.

Pour Siriki NAON Secrétaire exécutif de ladite association  «  le tourisme doit être vu comme un domaine d’employabilité à travers le fond de développement culturel et touristique  (FDCT)  mis à la disposition des acteurs touristiques . Il permettra de susciter au sein de la jeunesse, des entrepreneurs Touristiques, qui pourront entreprendre, faire la promotion et se réaliser au même titre  que ceux travaillant dans la fonction publique. Pour lui c’est l’occasion de  mettre les autorités  en charge de la culture en face des citoyens local pour qu’ils posent leurs difficultés,  d’où le choix du présent thème.

Saluant à sa juste valeur cette initiative de l’association , les acteurs culturels du sud-ouest rencontrent plusieurs difficultés. Il s’agit du manque de formation et d’information, les richesses culturelles inexploitées, les difficultés dans l’élaboration de projets culturels  a dit  Jean Philippe HIEN un participant  à cette conférence publique.

Échanger sur l’implication des jeunes sur le tourisme, il s’agit également d’inciter les jeunes  à entreprendre dans le domaine du tourisme, sensibiliser et encourager les acteurs du secteur du tourisme dans la région du sud-ouest.  Le Burkina connait actuellement une situation  d’insécurité. Malgré tout selon le ministre en charge du tourisme le nombre de touristes aussi bien que les recettes liés à ce secteur sont en pleine croissance. L’industrie du tourisme est un secteur en plein essor économique, avec des retombées de près de 70 milliards de FCFA. A cette conférence le ministre de la culture Abdoul Karim SANGO a invité la jeunesse à être un ambassadeur de son pays c’est-à-dire  vendre l’image de son propre pays à l’extérieur en matière du tourisme que de passer tout leur temps à poster des injures sur les réseaux sociaux qui ne peuvent pas développer notre pays.  Avant de terminer, il a insisté sur  le plan de financement  qui existe pour les acteurs touristiques,  seulement les gens  ignorent les conditions et le ministre  les invite à bien consulter  le fond de développement culturel et touristique afin de pouvoir mettre leur projet en œuvre.

Victorien DIBLONI



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *