.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Région du sud-ouest: L’association sportive et culturelle pour l’enfance reboise le conseil régional


L’association  sportive et culturelle pour l’enfance en partenariat avec l’ Union Internationale pour la conservation de la nature (UICN)ont  initiée  une journée  de reboisement  ce lundi  30 juillet 2018 dans la cour du conseil régional  du sud-ouest .Cette journée de reboisement  est organisée à l’occasion de la dixième édition  de la colonie  inter-régionale centre-ouest / sud-ouest du 22 juillet au 4 août 2018 .Cette colonie inter-régionale  est placée sous le parrainage de Madame Clarisse Mimine  Onadja /Kambou  et sous la présidence  du Gouverneur de la région du sud-ouest Monsieur Tagsseba  Nitiema.

Munis de pioches, de dabas , de machettes ,les colons  venus de la région du centre-ouest  ont mis en terre  plusieurs plants. Ce sont entre autres des manguiers, des anacardiers et nimiers  reboisés dans la cour du conseil régional du sud-ouest .L’association sportive et culturelle pour l’enfance et  l’union internationale pour la conservation de la nature mènent le combat contre l’avancée du désert au Burkina Faso.

Pour le président de la commission affaires générales  du conseil régional, Sorobéna Youl, cette initiative est à saluer. « Je salue positivement l’initiative de l’Union Internationale  pour  la Conservation de la nature et l’association sportive et culturelle pour l’enfance pour cette plantation d’arbres. Ces initiatives créent des liens affectifs entre les enfants et la nature .Un enfant qui plante un arbre contribue à  la reforestation de son pays.  Ces élèves qui sont venus planter ces arbres dans notre région souhaitent un jour venir voir ces arbres grandir et nous lançons un appel aux autorités communales de Gaoua pour la protection de ces arbres mis en terre par ces colons venus de Koudougou ».

L’Union Internationale pour la conservation de la nature est le partenaire de ce reboisement. Pour le chargé de programme de l’UICN Jacques  Somda , cette activité entre en droite ligne des missions l’UICN « La nature possède toutes les potentialités naturelles.  Nous travaillons pour la promotion et la conservation de la nature.   Pour nous les enfants sont les bases fondamentales de la conservation de la nature.  C’est pourquoi  nous avons voulu accompagner cette colonie de vacances dite colonie verte venue de Koudougou pour inculquer aux colons une éducation environnementale ». M. Somda rappelle par ailleurs que le choix du conseil  régional du sud-ouest s’explique par le fait que les communes travaillent beaucoup avec cette identité régionale et  les autorités communales dans la restauration et la conservation de la nature.

Les colons apprécient

A l’image de tous les participants à cette colonie, Assita kaboré une élève de koudougou affirme toute sa joie de participer à ce reboisement. « Les arbres  nous donnent les fruits, de l’ombre et les feuilles car certaines feuilles soignent des maladies .L’arbre est utile et il faut faire le  reboisement. J’ai   remarqué que la région du sud-ouest est différente de celle  du centre-ouest  avec sa nature verte et il n’y a pas d’arbres parce les gens ne veulent pas faire le reboisement.IL faut planter les arbres en les protégeant contre la divagation des animaux , la coupe abusive du bois et les feux de brousse  ». Garel Antony assure faire le plaidoyer dès son retour à koudougou. « J’ai accepté venir à Gaoua pour  planter les arbres pour  ses fruits et ses feuilles .certaines feuilles soignent les maladies et il ne faut pas couper les arbres .De retour à Koudougou je vais venir à mes camarades de planter les arbres pour la verdure de la nature comme la région du sud-ouest »

            SANSAN   DIOLOMPO    



Articles similaires

2 thoughts on “Région du sud-ouest: L’association sportive et culturelle pour l’enfance reboise le conseil régional

  1. Sié Elie Kambou

    J’apprécie cette volonté de redorer le blazon par les campagnes de reboisement. Mais l’éternelle question est le suivi des plantes après reboisement. Si véritablement des comités de suivi pouvaient être mise en place pour suivre les plantes sur au moins une période de 3 ans cela pouvait assurer la survie de celles ci et ainsi les résultats escomptés.

    Reply
  2. TENE Zakaria

    Bonsoir
    Nous sommes de retour à Koudougou après ses moments d’échanges et de partages à travers nos actions de citoyenneté.
    Nous remercions d’avance les autorités de la région du Sud Ouest pour leur disponibilité et aussi tout le soutien matériel, financière et les conseils qu’ils nous ont apportés.
    Nos salutations également à notre marraine Mme Clarice Mimine ONADIA/KAMBOU.
    A tous les amis et sympathisants que nous avons croisés , lnous leur disons merci et au plaisir de nous revoir bientôt.très amicalement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *