.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

PROMOTION DES ARTS DU SUD-OUEST : le F.A.S.0 s’engage


Le comité d’organisation du festival des arts du sud-ouest (F.A.S.O) a tenu le mercredi 25 avril 2018 à Gaoua une conférence pour faire le point des préparatifs  de l’évènement et présenter le programme des activités. Le festival se déroulera du 27 avril au 1er mai 2018 à « la maison de l’appelé » de Gaoua.

C’est « la maison de l’appelé » de Gaoua qui a servi de cadre à cette conférence de presse animée par les promoteurs du festival Abbé Ferdinand Hien et Romuald Pascal Poda et leur chargé de communication Auguste Dah. Au cours de ces échanges avec la presse, l’Abbé Ferdinand Hien a dans la déclaration liminaire situé le contexte de l’organisation de ce festival. « Le sud-ouest est riche de la diversité des ethnies qui le composent et chaque ethnie possède un savoir et un savoir-faire dans différents domaines des arts : l’art culinaire, les arts chorégraphiques,  l’art vestimentaire… Tous ces arts sont méconnus, inexploités, inorganisés » a-t-il regretté. En dehors de la SNC, a-t-il poursuivi, il n’existe aucun évènementiel et référentiel qui sert de tribune d’expression et de promotion à tous les arts du sud-ouest.  Le F.A.S.O a été créé pour combler ce vide. Ce festival vient donc toujours selon lui pour impulser une dynamique de développement durable et communautaire à l’ensemble des arts du sud-ouest tout en visant à accroitre leur visibilité, leur promotion et leur professionnalisation. Le F.A.S.O est un festival qui se veut original de par son envergure régionale, du fait qu’il concerne tous les arts du sud-ouest et de son ambition de devenir un espace d’émulation et de formation à l’excellence artistique. Les organisateurs se disent fin prêts pour la tenue de l’évènement. « Les petits plats ont été mis dans les grands » a  rassuré Romuald Pascal Poda. Pour ce qui est de la sécurité, des mesures ont été prises pour que l’évènement se déroule dans la quiétude ont-ils affirmé.

Plusieurs activités sont également au programme de ce festival : cross populaire, compétition de tir à l’arc, dialogue intergénérationnel, excursion touristique à travers la ville de Gaoua, match de football, prestation d’artistes. Une rue marchande avec  exposition et vente  de mets locaux et des concerts seront offerts au public tous les jours à « la maison de l’appelé » jusque tard dans la nuit. Les artistes viendront des différentes contrées de la région auxquels se joindront des artistes venus de Ouagadougou et de la Côte d’Ivoire. Les promoteurs de ce festival ont laissé entendre qu’ils n’ont pas de sponsor. C’est grâce à leurs efforts personnels que ce festival pourra se tenir. Néanmoins, ils sont accompagnés par Angélique Somé, cadre de banque, Jean Joseph Somda directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du sud-ouest et le Ministre de la santé Nicolas Méda qui co-parrainent le festival. Le F.A.S.O a commencé le 3 mars avec une série de concert notamment à Diébougou, Dano et Dissin.

Dar Flavien Da



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *