.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Promotion de la paix et du civisme : L’Association Graine de la Paix sème des graines de paix à Gaoua


L’association la graine de paix a organisé un atelier de formation à l’intention d’acteurs locaux sur la prévention des conflits communautaires. L’atelier s’est tenu du jeudi 13 au vendredi 14 août 2020 à la maison de la femme de Gaoua. Il a regroupé une trentaine de participants. Des communications sur la définition de concepts, sur l’extrémisme, le conflit, le conflit communautaire ont été faites au profits des participants ont permis d’outiller les participants.
C’est au total une trentaine de participants, soit quinze femmes et quinze hommes qui ont pris part à cet atelier. Ils sont composés d’acteurs politiques, de leaders coutumiers et religieux, de forces de défense et de sécurité, de responsables d’organisation de la société civile, de travailleurs et d’élèves.
Pour l’un des communicateurs, le Pasteur Hénoc SIB, par ailleurs Secrétaire exécutif de l’association, « L’Association Graine de la Paix travaille à l’éducation, à la culture de la paix et de la non-violence non seulement en milieux scolaires mais aussi dans les communautés » a-t-il affirmé.
Les différents communicateurs ont abordé plusieurs thématiques. Entre autres comment comprendre le conflit, l’extrémisme violent et le conflit communautaire.
Pour les participants, cet atelier leur a apporté un plus.

Wenceslas Sié DA est un conseiller municipal au secteur 2 de Gaoua. Pour lui, les connaissances acquises au cours de cet atelier sont d’une importance capitale. « A l’orée des échéances électorales, c’est possible qu’on vienne à rencontrer des cas de conflit. Mais avec ce qu’on a appris ici, nous sommes à mesure de prévenir ces conflits ou de les résoudre » a-t-il rassuré.
Madame Safiata TIENDREBEOGO est agent de la Direction provinciale de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire du Poni.

« Je m’engage à être un relais auprès de mes collègues qui n’ont pas assisté à la formation. Au retour à mon service, je leur expliquerai les notions telles le terrorisme, l’extrémisme, la radicalisation. Souvent nous effectuons des sorties de sensibilisation, cette formation me sera d’une grande contribution » a indiqué Safiata TIENDREBEOGO.
Au cours de la formation, des groupes ont été constitués afin de travailler sur les concepts.
En rappel l’atelier de Gaoua est le 4ème du genre organisé par l’Association Graine de la Paix dans la province du Poni. Les communes de Malba, Nako et Bouroum-bouroum en cette année 2020, ont bénéficié des mêmes communications.
Lasscoul



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *