.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Programme d’approvisionnement en eau et assainissement: L’accompagnement des forces vives de la région du sud-ouest sollicité


Le ministère de l’eau et de l’assainissement à travers sa représentation régionale au sud-ouest a tenu ce matin, une rencontre d’échange et d’information avec les acteurs et partenaires de la région sur la mise en œuvre des activités du programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement. L’atelier qui a lieu dans la salle de conférence du conseil régional du sud-ouest a réunis les différentes autorités administratives venues des quatre provinces de la région.

Informer, sensibiliser et solliciter l’accompagnement des partenaires et des différents acteurs de la région du sud-ouest, en vue de faciliter la mise en œuvre opérationnelle des activités du programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement sur le terrain. C’est l’objectif que se fixe l’atelier régional de Gaoua initiée par la structure en charge de l’eau et de l’assainissement. « Le programme vise à améliorer l’accès des populations rurales et urbaines de la région du sud-ouest à l’eau et l’assainissement. Cet atelier de Gaoua est pour nous un cadre de présentation du programme aux populations, aux acteurs communaux, et régionaux pour qu’ils puissent mieux s’en approprier et être de relais d’information au niveau de la base afin de faciliter sa mise en œuvre de ces différentes actions. » A laissé entendre Wendemi TIZAMBO représentant du coordonnateur du Programme.

Pour une mise en œuvre du programme sans heurt sur le terrain, l’accompagnement des autorités est sollicité. A cet atelier régional d’information et de sensibilisation des forces vives de la région du sud-ouest, sur le PAEA, le gouverneur tout en félicitant les partenaires de la mise en œuvre du programme n’a pas manqué de répondre à leur sollicitation d’accompagnement.

Pour Wendmanagdé Emmanuel ZONGO, « l’importance de ce programme n’est plus à démontrer, car dit-on l’eau c’est la vie. S’il est bien facile de se priver de beaucoup de choses, se priver de l’eau potable est difficile. Ce programme va permettre de relever le défi de la couverture de la région en eau potable et en assainissement. On ne peut que s’en réjouir et inviter tous les acteurs à une adhésion et à un accompagnement du PAEA pour le bonheur des populations ».  De cet atelier, il ressort un taux de mise en œuvre satisfaisant du programme d’approvisionnement en eau et assainissement dans la région du sud-ouest. A en croire, Collette TIENDREBEOGO première responsable de la direction régionale de l’eau et de l’assainissement du sud-ouest. « A ce jour nous notons que sur 215 forages positifs à réaliser, 211 ont été réalisés et il reste à poser les pompes. Au niveau des Adductions en Eau Potable Simplifié, les travaux sont en cours de démarrage et dans les cinq mois à venir nous souhaitons voir ces AEPS fonctionner. Pour ce qui est des travaux de réalisation des latrines familiales, des latrines dans lieux publics, écoles et centre de santé ; le processus est suffisamment avancé. »

Le programme d’approvisionnement en eau et assainissement est le fruit de la collaboration entre l’Etat du Burkina et la banque mondiale. Il vise l’amélioration substantielle des conditions d’accès à l’eau potable et à l’assainissement des populations.

Dalou Mathieu DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *