.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Opération ville propre au quartier Gaan du secteur trois de Gaoua : un exemple à suivre !


Dans le but d’assainir la ville et de lui permettre de garder les couleurs qui lui ont été offertes pendant les festivités du 11 décembre,  des habitants du quartier Gaan se sont mobilisés, ce samedi 30 décembre, pour nettoyer leur zone. Le maire de la ville y voit en cette action un acte civique et patriotique.

Trois (03) semaines après la commémoration de la fête d’indépendance à Gaoua, les ordures commencent déjà à joncher les caniveaux  de différentes artères. Malgré les quelques bacs à ordures placés dans les rues de la ville, les sachets plastiques et ordures de tous genre continus d’être jetées à même le sol, pire, dans les caniveaux.

C’est pour changer cette donne que des habitants du quartier Gaan ont décidé de prendre  en charge la question de la propreté dans leur zone. L’initiative est de KAMBOU Bèbè. Pour lui, lorsqu’on  vous lave le dos, vous devez être à mesure de vous laver le ventre. Gaoua a eu la chance de bénéficier de nombreuses infrastructures, elle a été rénovée. Ainsi, il appartient à chaque habitant de la ville, de faire du nettoyage de sa concession et de ses environs, un devoir civique. Dans cette perspective, la ville pourrait toujours garder son éclat. Cela, ce riverain l’a bien compris. Il est boutiquier dans les encablures du lycée Bafuji. Dès qu’il constate la présence des ordures devant sa boutique, il prend la peine de les nettoyer y compris le caniveau en face de son lieu de vente, avant de les bruler.

Pour cette première action, M. KAMBOU Bèbè est passé de concession en concession pour mobiliser les habitants. Elle ne sera pas la dernière. Ensemble, ils entendent perpétuer cette action. Leur but est de travailler à se constituer en association qui aura pour vocation l’assainissement de la ville. Mais pour y arriver ils auront besoin de l’appui des autorités communales.

Informé de l’initiative, Fiacre KAMBOU, maire de la ville a mis à la disposition de ce groupe de jeune, du matériel de travail. Il s’agit d’un tricycle avec du carburant qui a servi à conduire les ordures dans un dépôt de poubelle. Il s’est par ailleurs déplacé sur les lieux pour saluer et encourager l’initiative. Il a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’endroit de tous les riverains d’emboiter le pas en aidant la mairie à les aider à assainir leurs propres cadres de vie.

 Narcisse SOME ,

 nar.somee@gmail.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *