.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Le Real Madrid conserve la Coupe du monde des clubs grâce à Ronaldo


Déjà vainqueur en 2016, le Real Madrid devient le premier club à garder son titre. En finale de la Coupe du monde des clubs, à Abou Dabi (Emirats arabes unis) ce samedi 16 décembre, le géant espagnol a dominé le club brésilien du Grêmio (1-0). Et comme souvent, c’est le quintuple Ballon d’Or portugais Cristiano Ronaldo qui a offert la victoire aux Madrilènes.

2017 restera comme une année grandiose pour le Real Madrid. Le club coaché par Zinedine Zidane a remporté presque toutes les compétitions auxquelles il a participé. Seule la Coupe du Roi lui a échappé. Après le championnat d’Espagne, la Ligue des champions de l’UEFA, la Supercoupe de l’UEFA et la Supercoupe d’Espagne, le Real s’est adjugé l’ultime trophée de l’année ce samedi : la Coupe du monde des clubs. Le mastodonte espagnol a dompté le Grêmio 1-0 en finale au stade Sheikh Zayed d’Abou Dabi (Emirats arabes unis).

Le Real Madrid est une machine à gagner

Le temps passe – le Real a vu le jour il y a 115 ans – et les records continuent de tomber avec cette équipe. 2017 s’achève en apothéose avec une pluie de trophées et de nouvelles récompenses. Il y a un an, les Merengue remportaient déjà cette Coupe du monde des clubs face aux Japonais de Kashima Antlers. La victoire obtenue contre le Grêmio fera date : c’est la première fois qu’un club conserve son titre en 14 éditions de cette compétition planétaire née en 2000.

Le match du jour n’a pas atteint des sommets. Le Grêmio, vainqueur de la Copa Libertadores, n’a pas vraiment opposé de résistance face aux lauréat des deux dernières Ligues des champions de l’UEFA. La feuille des statistiques est éloquente : en 90 minutes, les Brésiliens n’ont tiré qu’une fois au but (tir non cadré). Dans le même temps, le Real, sans forcer son talent, a dominé le cuir (62% de possession) et a frappé au but à 20 reprises… Le suspense et la qualité de la rencontre s’en sont ressentis.

 

Ronaldo toujours plus phénoménal

Avec plus d’efficacité, les Madrilènes auraient fait la différence dans le premier acte. Finalement, il a fallu attendre le début de la seconde période pour que l’habituel sauveur du Real fasse la différence. Cet homme, c’est Cristiano Ronaldo bien sûr. A la 53e, le Portugais, frais vainqueur de son 5e Ballon d’Or, a transpercé le mur brésilien et marqué sur coup franc. Mine de rien, cela faisait presque un an qu’il n’avait plus inscrit de coup franc direct avec le Real.

A 32 ans, « CR7 » a toujours un appétit insatiable. Dresser la liste de tous ses records serait une lourde tâche tant ils sont nombreux. Pour ce samedi, soulignons que le Portugais a amélioré son statut de meilleur buteur du Mondial des clubs avec 7 réalisations. Le Real Madrid, lui, est devenu le club le plus titré (3 sacres). Et pour Zinedine Zidane, cela fait 8 trophées en moins de 24 mois dans le costume d’entraîneur des Merengue.

Rfi



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *