.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Lancement du projet ADA dans les communes de Nako et Boussera : Des acteurs de l’éducation outillés par l’ONG Plan Burkina


Ce mercredi 14 octobre 2020, l’ONG Plan Burkina a réuni des acteurs de l’éducation autour d’un atelier de lancement du projet « Promotion de l’égalité entre les sexes dans l’éducation des filles pour garantir leur plein droit à une éducation primaire de qualité » dans les communes de Boussera et Nako.

Financé par l’Agence Autrichienne pour le Développement (ADA) par le truchement de Plan Allemagne à hauteur de 500,000 euros, le projet est mis en œuvre par Plan Burkina Bureau de Gaoua et piloté sur le terrain par le Réseau des Organisations de Défense de l’Education de Base (RODEB). Il s’étendra de janvier 2020 à décembre 2022 et va couvrir 135 villages et 67 écoles. Dénommé projet ADA, cet ambitieux programme vise à booster le taux de scolarisation et à améliorer les indicateurs de l’éducation des filles dans ces deux communes dites prioritaires en terme d’offre et de demande en éducation. Ce projet ambitionne de former 900 membres des gouvernements scolaires, 1200 membres des associations des parents d’élèves et 200 enseignants.

La cérémonie a connu trois temps forts. Il s’agit dans un premier temps des discours du Maire de la commune de Nako, du Directeur de Plan Burkina Bureau de Gaoua et du Secrétaire Général de la province du Poni. Tous ces intervenants ont salué la pertinence du projet et souhaité une réelle implication de tous les acteurs afin d’atteindre les objectifs du projet. Le deuxième acte fort a été la présentation de deux communications portant sur le projet et son cadre logique suivie d’échanges fructueux avec les participants. La formulation d’un plaidoyer pour l’engagement des acteurs et le discours de clôture ont marqué le dernier temps fort de cette cérémonie. C’est dans une ambiance bon enfant que les participants se sont quittés en prenant l’engagement de jouer leur partition chacun en ce qui le concerne dans la réussite du présent projet.

C’est la salle des fêtes de la Mairie de Nako qui a abrité les travaux de lancement dudit projet présidés par le Secrétaire Général de la province du Poni représentant le Haut-Commissaire. Ont également pris part à cet atelier, les maires, les Chefs de Circonscription d’Education de Base, des enseignants, des élèves et des parents d’élèves des deux communes. On note également la présence du Directeur Provincial de l’Education Préscolaire Primaire et Non Formelle du Poni, du Directeur de Plan Burkina Bureau de Gaoua et du Président du RODEB.

Dicko Mahamadou



Articles similaires

One thought on “Lancement du projet ADA dans les communes de Nako et Boussera : Des acteurs de l’éducation outillés par l’ONG Plan Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *