.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Lancement des travaux du pont reliant Nako au Ghana : Le discours du président Ghanéen e Français


A l’occasion de la cérémonie de lancement du pont de Dikpe reliant le Ghana au Burkina par Boukéro le samedi 10 Octobre dernier . Le président Ghanéen a prononcé son discours en Français à la délégation Burkinabè conduite par le maire de Nako Hollo Doubloni.  Bafujiinfos.com vous propose le discours. Lisez plutôt!

Mes frères et sœurs du Faso, Burkinabé qui sont ici avec nous. C’est un jour très très important pour moi parce qu’on est arrivé à faire quelque chose qui montre la coopération, l’amitié entre nos deux peuples et nos  deux pays. Le pont qui sera construit va renforcer les liens amicaux et fraternels qui existent déjà entre nos deux pays. C’est aussi quelque chose qui renforce l’intégration régionale et va pousser l’avancement du projet de la CEDEAO. Il vous revient, lorsque vous rentrerez chez vous, de dire à votre président, mon très grand ami Roch Mark Christian KABORE, qui est un ami de longue date, un ami proche à moi, que je le salue et je lui reconnais beaucoup pour son travail qui a achevé le projet de construction de ce pont. Je lui souhaite les meilleurs vœux surtout avec l’histoire(terrorisme) qui se passe dans votre pays. Le Ghana reste solidaire avec vous avec tout ce qui se passe. Je vous remercie beaucoup. Bon voyage chez vous et que le bon Dieu vous bénisse.

Bafujiinfos.com



Articles similaires

2 thoughts on “Lancement des travaux du pont reliant Nako au Ghana : Le discours du président Ghanéen e Français

  1. Kambou Sié Elie

    Les propos du Président Nana en dit beaucoup. Certainement Il y a un travail de fond fait par le Burkina Faso.

    Reply
    1. Valéry

      Je pense que ce sont des paroles de sagesse pour ne pas vexer les burkinabè. En ces temps de campagnes si quelque chose avait été vraiment fait ils allaient y être présents pour citer cela dans leur bilan.

      Reply

Répondre à Valéry Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *