.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Journée mondiale de donneur de sang : Le CNTS/Gaoua magnifie les donneurs bénévoles


Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de donneur de sang , Chaque 14 juin .Le centre de transfusion sanguine de GAOUA a procédé ce samedi 20 juin 2020 a initié une cérémonie d’hommage aux donneurs bénévoles de sang.  

Le don de sang se conjugue au féminin au centre de transfusion sanguine sis à GAOUA. A 17 ans Thibaut Somé, élève en classe de 3ème fait son premier don. Elle invite tous les jeunes à donner leur sang « je donne mon sang pour sauver des vies, car il y a des femmes enceintes au cour de l’accouchement qui perdent beaucoup de sang et qui peuvent mourir. J’invite tout jeune comme moi en bonne santé de passer donner son sang ».

Contrairement à elle Mme Simporé /Dabré Amandine est à son nième don « j’en ai donné plusieurs fois et ce qui m’a beaucoup motivé, est que mon défunt père aimait faire le don de sang et depuis lors je fais le don de sang. Ici a Gaoua j’ai donné 5 fois et on m’a dit que mon sang a sauvé des vies, et cela me motive à continuer ».

Hommage aux donneurs bénévoles

Tous les donneurs sont célébrés à l’occasion de la journée mondiale du don de sang, à travers le thème « Du sang sécurisé pour sauver des vies ».

 Le directeur du centre de transfusion de Gaoua Docteur Drissa Romaric Koné de signifier « le don de sang c’est un acte volontaire, bénévole et qui sauve d’énorme vie, c’est un don de soi pour la cause de l’autre. C’est une générosité sans pareil car accepter se faire un peu mal pour aller sauver une vie dont vous ignorez l’existence. Le don de sang ce n’est pas une question de nanti, ce n’est pas une question d’homme, de femme ou de pauvre seulement toute personne en bonne santé peut donner son sang après une sélection médicale ».

Au cours de la cérémonie des attestations de reconnaissance ont été décernées aux donneurs bénévoles et aux partenaires du centre.  L’opportunité  a été aussi saisie pour récompenser le meilleur donneur de sang qui n’est autre qu’une femme.  Ouvert en août 2019, le centre a distribué plus de 2000 poches de sang collecté.

                                                                                    Victorien DIBLONI



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *