.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Grève des agents de santé : Les médecins du sud-ouest dans la rue


Les médecins  du sud-ouest  à travers le syndicat des médecins du sud-ouest ont abandonné les consultations, les seringues et autres outils afin  de se faire entendre sur leurs conditions de vie et de traitement. Ils ont remis un mémorandum au directeur régional de la santé du sud-ouest ce mardi 21 mai 2019.

C’est par des slogans hostiles que les médecins ont entamé cette marche de protestation. Après des minutes de marches, les grévistes d’un jour  ont remis leur mémorandum au premier responsable de la santé du sud-ouest.

Pour Souleymane COMPAORE médecin généraliste et délégué régional des médecins du sud-ouest,  ce mémorandum ne vise que les meilleures conditions de vie et de travail des agents de santé. «  La plupart de nos hôpitaux ne sont pas équipés,   le peu équipés de matériel est devenu vétuste, aussi il y a un manque criard de spécialistes et pour offrir des soins de qualité il nous faut être à l’aise, il faut vivre dignement et satisfaire aux besoins de nos familles, car  ce qu’on nous donne  ne nous permet pas  de le faire,  nous méritons mieux ; huit années passées pour l’obtention du doctorat et être servi d’un salaire minable même chose que celui de la catégorie A ou C  nous estimons qu’il y a trop d’injustice dans ce pays et il faut corriger cela» a soutenu  Souleymane COMPAORE. Améliorer les plateaux techniques afin de satisfaire la population en matière de soin est aussi un autre point décrit par les médecins.

Le directeur régional de la santé du sud-ouest Albert HIEN a promis transmettre ce mémorandum à qui de droit pour la satisfaction de leur  plateforme revendicative. Ce mouvement des médecins  entre en droite ligne de la  grève du SYNTSHA   du 21 au 25 mai 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

Victorien Dibloni



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *