.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Fête de l’indépendance Gaoua 2017: Paul Kaba Thiéba inaugure les infrastructures


            A une semaine de la commémoration des festivités du 57e  anniversaire de l’indépendance à Gaoua, l’heure est à la livraison des infrastructures. Ce dimanche 03 décembre, le premier ministre Paul Kaba Thiéba, accompagné d’une délégation ministérielle s’est rendu dans la cité de Bafuji pour l’inauguration des infrastructures aménagées.

La coupure du ruban par le premier ministre à la cité de Tonkar

Huit mois après le lancement officiel des travaux d’aménagement et de construction pour la fête du 11 décembre à Gaoua, l’heure est à l’inauguration des joyaux. En effet le chef du Gouvernement qui, s’était fait représenté par Siméon SAWADAGO, le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, lors du lancement des travaux, intervenu le jeudi 06 avril, a cette fois-ci, marqué la cérémonie de sa présence. De la cité de Tonkar à la maison de l’Appelé, en passant par le stade régional, le Marché moderne, la place de la nation, la gare routière et la cité  de Gaoua pari,  Paul Kaba Thiéba et sa délégation gouvernementale ont coupé les rubans marquant ainsi l’inauguration de ces infrastructures.

Le premier ministre et les autorités régionales à la nouvelle place de la nation

Les réalisations de tous les travaux d’aménagement et constructions ont coûté environ 32 milliards de francs CFA. L’Etat a, à partir de son budget, a financé ces réalisations à environ 26 milliards de francs CFA. Les partenaires telles la LONAB et l’ONATEL ont apporté une part significative dans l’aménagement des infrastructures. Il s’agit notamment de la construction de l’auberge de l’Appelé, d’un centre polyvalent de formation au profit des jeunes filles, l’auberge du 11 décembre et de deux centres de santé et de promotion sociale dont un dans le Noumbiel et l’autre dans la Bougouriba… Ce sont autant de réalisations d’infrastructures socio-économiques et sanitaires qui ont poussé le Maire de la commune de Gaoua, Fiacre KAMBOU à s’exprimer en ces termes : « Gaoua fait peau neuve….,  le PNDES a atteint sa vitesse de croisière à Gaoua, dans le Sud-ouest ». Pour lui ces infrastructures vont contribuer à dynamiser les activités économiques et à apporter un plus au niveau du secteur social. C’est l’exemple du marché moderne qui permettra de dynamiser l’économie de la ville et de décongestionner le grand marché qui était déjà saturé. C’est aussi le cas de la gare routière qui permettra de mieux aménager et organiser le secteur des transports.

Au-delà de Gaoua, chef-lieu de la région, les autres provinces avec leurs chefs-lieux ont aussi bénéficié des aménagements et constructions d’infrastructures.

 Narcisse SOME

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *