.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Faible taux de scolarisation dans la commune de Malba: Le Projet EQuiP sensibilise


La Circonscription d’éducation de Base de Malba  en partenariat avec  le projet EQuIP a procédé à l’organisation d’une journée de sensibilisation ce mardi 15 Mai 2018. Tenue à l’école centre A et B de de Malba , cette activité a connue la présence de nombreux  parents d’élèves ,  des autorités  communales et provinciales.

Le maire de Malba et la directrice provinciale de l’éducation nationale du Poni

Le taux de scolarisation est faible dans la commune de Malba. Pour changer la donne, Plan Gaoua à travers son projet éducation de qualité, inclusive et participative (EQuIP)  et la circonscription d’éducation de Base de Malba  unisse leurs force . Une activité de sensibilisation à l’ endroit des parents est initié à cet  effet. Ce mardi 15 Mai élèves  ,parents ,autorités communales et les acteurs de l’éducation ont passé au peigne fin les causes de cette faible scolarisation. Le projet EQuIP est convaincu que la place des enfants (filles, garçons ) enfants dit normaux et ceux vivant avec un handicap) se trouve à l’école.     Ainsi au sein des écoles, les élèves ont été organisé en club appelé Club Deen-Kan qui signifie la voix de l’enfant en langue dioula.

Tout heureux de voir les acteurs se mobiliser pour la cause des enfants, Biedema Kambou président du club Deen -Kan de l’école centre ‘B’ rappel à tous le rôle des clubs,  » notre travail consiste à faire vivre nos écoles, de sensibiliser nos camarades à s’accepter les uns les autres aussi d’intervenir auprès de nos parents pour qu’ils inscrivent tous les enfants à l’école   .

  Pour  Sansan Hien parent d’élève, les raisons qui militent en faveur du faible taux de scolarisation sont multiples : » l’ignorance, la démission des parents, l’exode rural, le problème de la restauration sont les causes du faible taux de scolarisation. « Comme solution, les participants ont suggéré d’aider les femmes à travers les Activités Génératrices de Revenues (AGR) pou qu’à leur tour, elles puissent subvenir aux besoins des familles et des enfants ». 

Tour à tour , les enseignants, le maire de la commune de Malba,  le Chef de la Circonscription d’Éducation de Base de Malba et la Directrice Provinciale de l’Éducation du Poni ont tous  invité les parents d’élèves à suivre le travail des élèves et inscrire tous les enfants sans distinction à l’école.

Les participants à cette journée de sensibilisation

Débuté en Janvier 2012 le projet a couvert les cinq communes du Noumbiel avec 104 écoles au primaire et 16 au post primaire et secondaire touchées. C’est à la rentrée scolaire 2017-2018 que le projet EQuiP a étendu ses quartiers dans deux communes de la province du Poni à savoir Malba et Périgban.

Abdoul Aziz Sondo correspondant communal

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *