.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

 Élections de 2020: Le MPP affûte ses armes dans la Bougouriba


Le samedi 25 janvier 2020 à son siège à Diébougou, le parti au pouvoir, le MPP  a tenu sa conférence provinciale. Cette conférence a permis de faire le bilan des quatre années de gestion du pouvoir mais aussi d’échanger sur les questions qui préoccupent les militants de la province de la Bougouriba.

A l’instar des autres sections de la région et du pays, la section MPP de la province de la Bougouriba a tenu le samedi 25 Janvier 2020 sa conférence provinciale. Tôt le matin, les responsables  du parti au niveau des sous sections ont quitté les différentes  communes pour rallier Diébougou. Après l’installation des différentes délégations par les responsables du bureau provincial et de la sous-section de Diébougou, la délégation attendue du niveau central est arrivée.  La rencontre a effectivement débuté à 9heures comme prévue. Les responsables du parti au niveau de la province ont échangé avec la délégation du bureau national venu de Ouagadougou. Ils ont fait le bilan des quatre années de gestion du pouvoir par leur parti le MPP. Des préoccupations ont été soulevées après la communication des membres de la mission. L’on peut retenir de ces préoccupations: l’insécurité, le recrutement de volontaires pour la défense de la patrie, l’état de certaines routes, la question des 300 ambulances commandées, l’établissement des CNIB… À toutes ces questions, des réponses satisfaisantes ont été données. C’est visiblement avec une grande satisfaction que les missionnaires et cadres du MPP de la Bougouriba se sont quittés.

Le député Noël TOE, membre du bureau politique national du MPP est le chef de la délégation. Il fait un résumé de cette conférence : « Nous avons fait le point de la vie du parti sur le plan national et dans la province de la Bougouriba. Nous sommes rassurés avec cette mobilisation des cadres du parti pour pouvoir remporter les échanges à venir. Aussi, comme je le disais aux participants et participantes, l’année 2020 est une année électorale mais  c’est aussi une année de travail, une année d’exécution. Nous allons continuer à réaliser des routes, des écoles, des CSPS, des forages au profit de nos populations afin que nous puissions consolider et renforcer nos acquis, notre bilan et qu’en fin 2020 nous ayons un bilan plus que positif et que la population du Burkina Faso nous donne encore confiance pour un nouveau bail pour cinq(05) ans. Ce qui nous permettra de poursuivre la vision du parti, la mission que nous nous sommes assignée et le contrat que nous allons passer avec la population » a-t-il expliqué.

Les participants à cette conférence ont saisi l’occasion pour poser leurs doléances. Koumbou Alexis KAMBOU  est le maire de la commune de Ioloniro pour lui, « cette  conférence a permis de mettre les militants du MPP en ordre de bataille. Elle a aussi été une occasion pour nous de mettre nos préoccupations sur la table ».

Quant à la coordinatrice provinciale des femmes de la Bougouriba, KAGAMBEGA Mariam « J’ai été invitée à cette conférence et je trouve que beaucoup est fait mais beaucoup reste à faire. Je lance un appel à toutes les femmes de la province en particulier et celles du Burkina Faso en général à jouer leur rôle primordial de mère pour aider le gouvernement à lutter contre le terrorisme. Les enfants qui sont parmi les terroristes ont besoin d’éducation et l’éducation commence dans la cellule familiale »

Issouf SANFO, correspondant communal.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *