.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Élection présidentielle de 2020: Tahirou BARRY investi candidat du MCR à Gaoua


Le dimanche 26 décembre 2020 a eu lieu à Gaoua l’investiture de Tahirou BARRY aux élections présidentielles. Il est porté par le Mouvement pour le Changement et la renaissance (MCR)  et une vingtaine d’associations et de mouvements politiques. La cérémonie d’investiture s’est déroulée à l’ENEP de Gaoua.

Tahirou BARRY est le premier candidat à être investi à l’élection présidentielle de 2020. C’est l’amphithéâtre de l’ENEP de Gaoua qui a servi de cadre à cette investiture du candidat  MCR.  Cette candidature est portée non seulement par le MCR mais aussi par une vingtaine  d’associations et de mouvements politiques. Discours, prestations d’artistes, cérémonial d’investiture ont constitué les temps fort de cette cérémonie. Pour le candidat nouvellement installé, ce n’est pas le jour de chasse qu’il faut dresser son chien. Le temps qui sépare cette investiture de l’élection présidentielle doit permettre de se préparer pour affronter cette échéance électorale. « Il faut organiser les équipes sur le terrain. Il faut rechercher tous les moyens organisationnels, humains, financier. Je ne voudrais pas que ce soit à la veille que nous nous précipitions pour affronter une telle échéance » a-t-il dit pour répondre à ceux qui pensent qu’il s’est engagé assez tôt. Après son investiture, Tahirou BARRY s’est montré disponible et prêt à répondre à l’appel de ses militants. « Je suis là aujourd’hui, debout parmi vous, avec vous et pour vous. A tous ceux qui se sont mobilisés autour de cette symbolique activité, je leur dit simplement merci ». Il a aussi déclaré qu’il ressent ces instants avec beaucoup d’émotion et d’humilité. Tahirou BARRY se présente comme le produit d’une nation forte dans sa diversité. « Né dans la diaspora en Côte d’Ivoire, d’ethnie Peule, en parenté à plaisanterie avec nos frères Bobo, d’origine et d’éducation lobi et marié à une charmante Mossi du Plateau Central. C’est ce que je suis » s’est-il décrit. Fort de cette diversité, il dit pouvoir porter le rêve d’une nation où le citoyen ne sera pas jugé sur la base de son appartenance politique, ethnique, raciale ou religieuse.

Tahirou BARRY n’est pas le politicien qui fait des déclarations fallacieuse . Et c’est en toute sincérité qu’il s’ est adressé à son assistance. « Je ne suis pas venu pour vous faire des incantations de charlatan ou vous chantonner des vœux pieux pour vous plaire. Je ne suis pas non plus venu pour vous servir des mensonges. Je suis venu vous parler de notre patrie de notre engagement. Je suis venu vous dire la vérité. Cette vérité me parait simple et évidente : notre Faso est gravement malade et a besoin de l’assistance de tous ces fils et filles » a-t-il lancé. C’est ce même constat qui a amené Carlos TOE, Président du MCR à choisir Tahirou BARRY comme président de la formation politique qu’il dirige. « Nous avons dit en son temps que le Burkina Faso traversait une grave crise. Un tel diagnostic nécessite qu’on trouve des hommes de valeur, dignes, patriotes et qui ont le sens de l’intégrité. Tahirou BARRY fait partie de cette élite qui regorge de ces talents et de ces qualités » a argumenté Carlos TOE. Cette candidature, Tahirou BARRY voudrait la placer sous le signe de trois grands combats : le combat pour la paix, la sécurité et l’unité nationale ; le combat pour le bien-être des populations ; le combat pour le plein emploi des cerveaux et bras valides. Si d’aventure, Tahirou venait à être élu, il n’y aura pas de tâtonnements, ni de temps à perdre. Tout est planifié jusqu’à la dernière année de son mandat. C’est également sans perdre de temps qu’il a nommé Carlos TOE comme Directeur national de sa campagne.  Il rassure qu’il est un homme de parole parce que son éducation et sa religion lui interdisent toute forme de duperie et de fourberie. Cependant, il reconnait  tout de même que l’élection présidentielle est un véritable challenge et il a besoin des prières et des bénédictions de ses partisans, de ses frères et sœurs mais aussi de son père spirituel, le professeur Laurent BADO.

Son directeur de campagne reconnait que la responsabilité qui lui est confiée est lourde. Il compte   mettre en place une équipe dynamique qui va travailler à l’atteinte des objectifs car seul, il ne peut y parvenir. Il peut d’ores et déjà compter sur l’appui d’une vingtaine d’associations et de mouvements politiques représentés à cette cérémonie d’investiture par BILA/YODA Zénabou qui rassure « Nous ne voulons plus que le pouvoir tombe entre les mains de ceux qui n’ont pas d’idées ».

Pour le président du comité d’organisation de cette cérémonie d’investiture, Sansan Jonas HIEN, c’est la première fois qu’un parti politique décide d’investir son candidat à Gaoua, une ville qui est éloignée de la capitale. « Nous prenons l’engagement pour que la majorité des voix de la région soit pour le candidat Tahirou BARRY » a-t-dit. Le candidat a reçu pour son investiture, un arc, un carquois et un gourdin instrument de combat en pays lobi.  On a noté la présence de représentants de partis politiques comme le CDP,  l’UPC entre autres. Les populations se sont fortement mobilisées pour cette cérémonie. Cette cérémonie a connu des pauses musicales avec les prestations de vedettes de la chanson traditionnelle et moderne. Tahirou Barry est arrivé troisième aux élections présidentielles de 2015 sous la bannière du PAREN.

Dar Flavien DA

 

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *