.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

ECOLE DE TALIERE DANS LA COMMUNE DE NAKO : un bâtiment de trois classes inauguré


L’école primaire de Talière dans la commune rurale de Nako a bénéficié de trois classes et un logement d’enseignant grâce à la coopération entre l’association El SHAMA EDUCARE et le canton de Donau-Ries en Allemagne. L’inauguration de ces infrastructures est intervenue le samedi 6 avril 2019.  Elle a été couplée avec les festivités du cinquantenaire de cette école. Cette cérémonie a été placée sous le patronage du Ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales et le parrainage de Simon Compaoré qui se sont tous deux faits représentés.

Discours, décoration, visite des locaux, remise de cadeaux et animation ont été les temps forts de cette cérémonie d’inauguration de locaux et de célébration du cinquantenaire de l’école de Talière. Ce sont trois salles de classe, un magasin, un bureau, un logement d’enseignant et des latrines qui ont été inaugurés ce samedi 06 avril 2019. Ces infrastructures sont le fruit de la collaboration entre l’association El SHAMA EDUCARE et le canton de Donau-Ries en Allemagne. Tous les intervenants à la tribune ont tenu à remercier les donateurs et inviter les bénéficiaires à en faire un bon usage. Pour le Secrétaire général de la région du sud-ouest, Salif Ouattara qui a prononcé le discours du Ministre de l’éducation, cette infrastructure va offrir de meilleures conditions de travail aux enseignants et aux élèves. Il a remercié le canton de Donau-Ries pour ce don.

Salif Ouattara a par ailleurs invité toutes les associations de développement à emboiter le pas de l’association EL SHAMA EDUCARE. Il a rappelé que les défis de l’éducation dans la région restent nombreux. Entre autres on retient le nombre élevé de classes sous paillottes (270), le problème de maintien et d’inscription des élèves à l’école. Quant au Maire de Nako, Hollo Doubloni,  il se dit honoré par cette cérémonie. « L’inauguration de ces infrastructures constitue pour le conseil municipal un évènement majeur. Cette normalisation était une priorité pour nous mais les moyens faisaient défaut » a-t-il laissé entendre. Il a remercié l’association El SHAMA EDUCARE et salué la forte mobilisation des anciens élèves, ce qui va inspirer d’autres. Le Maire a profité de l’occasion pour soumettre aux autorités et aux partenaires quelques doléances. Il s’agit de la résorption de 6 classes sous paillottes, la réalisation de forages et de latrines dans les écoles. Il a également plaidé pour la réalisation des voies d’accès à sa commune car pour lui la question du développement est transversale. Pour le coordonnateur de l’association EL SHAMA EDUCARE, Salifou Josias Dondassé, il s’est réjoui de l’aboutissement de ce projet qu’il a entrepris avec la coopération allemande et de la présence du représentant de l’ambassadeur à cette cérémonie. L’objectif de son association est de promouvoir l’éducation à travers la réalisation d’infrastructures mais aussi l’insertion des enfants vulnérables a à son actif 11 enfants parrainés. Il compte à la rentrée 2019-2020 parrainer une centaines d’enfants vulnérables pour leur offrir la  chance de poursuivre leur scolarité.

L’école de Talière a ouvert ses portes le 13 octobre 1965. Elle a aujourd’hui 54 ans et ce fut aussi l’occasion pour les anciens élèves de célébrer le cinquantenaire de leur école. En 50 ans, cette école a formé de nombreux cadres qui sont aujourd’hui dans l’administration a dit Abass DAH président du comité d’organisation. En dépit de ces bons résultats, l’école reste aujourd’hui confrontée à de nombreux défis liés aux déperditions scolaires qui s’expliquent par la pauvreté des ménages, l’orpaillage et l’exode rural. Les anciens élèves se sont donc engagés à sensibiliser les parents pour que l’avenir des enfants ne soit plus sacrifié.

Au cours de cette cérémonie, des anciens enseignants de l’école de Talière au nombre de trois ont reçu des décorations pour service rendu à la nation à travers les performances qu’ils ont réalisées dans cette école. Après les discours, les officiels ont procédé à la coupure du ruban et visité les locaux. Le comité d’organisation a remis des cadeaux aux représentants du Ministre et du parrain.  Deux troupes d’animation dont une venue du Ghana ont émerveillé le public à travers des pas de danse savamment orchestrés. La population est sortie nombreuse pour assister à cette cérémonie à l’issue de laquelle elle s’est donnée à cœur joie à des réjouissances populaires. Les fils et filles du village vivant ailleurs ont également fait le déplacement.

Avant l’entame de la cérémonie, les élèves ont procédé à la montée des couleurs au son de l’hymne national.

 Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *