.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Diocèse de Diébougou : Les statuts de la vierge Marie détruite  à Dissin  


La Paroisse Sainte Thérèse de Dissin a fait l’objet d’actes de vandalisme dans la nuit du Samedi 15 au dimanche 16 septembre 2018 par des individus non encore identifiés. Des statuts de la vierge Marie symboles de l’église catholique ont été détruites et une  enquête a été immédiatement ouverte par les autorités compétentes.

Des statuts au nombre de  cinq(5) ont toutes été brisées. Le fait s’est produit dans l’enceinte de la paroisse Sainte Thérèse de Dissin, province du Ioba, Diocèse de Diébougou.

Selon le Curé de la paroisse Abbé Ruffin Somé, les individus ont profité d’une pluie qui tombait dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 septembre 2018 pour commettre leur forfait. Ils s’en sont  pris au symbole de la vierge Marie logé dans la grotte mariale et ceux se trouvant dans l’église Sainte Thérèse. Après ces individus ont laissé un message écrit sur un tableau dont voici une partie : « Vous êtes des chrétiens ou des cahtoliques. Vous n’avez pas le droit d’adoré des statuts fabriqués par la main des hommes………….attention à vous les connaisseurs. Bref »

Comment ces individus ont pu avoir accès au tableau sur lequel le message est écrit ? Cette question reste une grande interrogation selon le Curé de la paroisse Abbé Ruffin Somé. Le tableau était placé dans un lieu loin d’accès à n’importe qui. Mais il s’interroge sur comment ces derniers ont pu avoir accès a-t-il poursuivi. Les fidèles  que nous avons trouvés sur place disent être partagés entre choc, détresse et autres mécontentements.

Mais au-delà du choc, l’Evêque du Diocèse de Diébougou appelle au calme et à la tolérance religieuse. Il invite aussi ses fidèles à une introspection. Selon le Curé de la paroisse de Dissin, une enquête est ouverte et se poursuit bien. Une cérémonie de purification  de la grotte mariale et de l’église vandalisées est prévue se tenir ce samedi 22 septembre 2018.

Kissogo Abdoul Karim Ouattara



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *