.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Coupe de l’unité du maire de la commune de Diébougou: Le secteur1 s’adjuge le trophée


C’est le stade Jean-Baptiste Ouattara de Diébougou qui a servi de cadre pour la finale de la coupe   de l’unité du maire de Diébougou. Elle a opposé  ce 10 Juin 2018, l’équipe du secteur 1 à celle du secteur 2.  Cette coupe  était placée sous la présidence du gouverneur du sud-ouest et le parrainage de Monsieur Al Hassane Siénou, PDG de Tropic Agro CHEM représenté par Monsieur Sié Désiré Kam , DG de COTECNA.

Quelques invités à venus assisté à la finale

 

Après dix années d’interruption, la coupe de l’unité du maire de Diébougou renaît de ces cendres et de la plus belle des manières. Après deux mois et demi de compétition, l’apothéose de cette coupe s’est jouée ce samedi 10 juin 2018 en présence d’un parterre d’invités et d’une forte mobilisation des mobilisations.

Aussitôt le coup d’envoi donné par les autorités, les équipes finalistes, le secteur 1 et 2 vont  au charbon .Chaque équipe voulant inscrire son nom en lettres d’or dans le palmarès de cette coupe. Du coup chaque équipe n’hésite pas à sortir le grand jeu. Les deux équipes se tiennent au coude à coude jusqu’à la pause avec un score nul de 1-1. La deuxième (2e) partie connaîtra des dominations de part et d’autres sans concrétisation. Il a fallu attendre les arrêts de jeu (trois minutes) pour que le numéro 4 du secteur 1 marque le but de la victoire pour éviter l’épreuve fatidique des tirs aux buts.

A l’heure des récompenses le secteur 1 équipe championne empoche la somme de 200.000frcs, un jeu de maillot, un ballon et le trophée. Le secteur 2, finaliste malheureux gagne 150 000frcs un jeu de maillot, et un ballon. L’équipe de bapla classée 3ème est récompensée à hauteur de 125 000frcs, un jeu de maillot et un ballon ; l’équipe classée 4ème le village de Bamako retourne avec la somme de 100.000frcs, un jeu de maillot et un ballon.

Un bilan plus que positif

L’initiateur de la coupe de l’unité Alphonse Somda le maire de Diébougou n’a pas caché sa joie quant à la réussite de cette compétition. «  Je suis doublement satisfait, parce que la compétition est allée jusqu’à son terme sans souci majeur. Je déborde également de joie parce que l’objectif principal recherché est atteint. L’unité dont nous prônons a été et sera réel entre les villages qui composent la commune de Diébougou. La mobilisation des fils et filles aux côtés du conseil municipal est aussi un motif de satisfaction ».

Le représentant du Parrain Sié Désiré Kam a  au nom du parrain traduit sa reconnaissance pour le choix porté sur sa modeste personne. Il salue l’initiative qui vise à créer une symbiose et union une  sacrée autour des actions de développement.

Le représentant du parrain SIé Désiré kam

Il faut noter que ce tournoi de l’unité a connu la participation effective des 7 secteurs que compte la ville de Diébougou et les villages rattachés à cette commune.

Issouf Sanfo correspondant communal



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *