.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Concours d’entrée au PMK 2018 :   Pourquoi la région du sud-ouest a fait 00%


Les résultats d’admissibilités du concours d’entrée au prytanée militaire du Kadiogo sont désormais connus. Malheureusement aucun candidat de la région du sud-ouest ne figure parmi le contingent session de 2018. Bafujiinfos s’est intéressé au sujet et a pu obtenir quelques infos.

Des élèves du PMK au défilé du 11 décembre Gaoua 2017

96 élèves des quatre provinces de la région du sud-ouest ont composé pour l’admissibilité au concours d’entrée au prytanée militaire du Kadiogo. La composition a eu lieu le 06 Mai 2018 dans les différentes régions ou les candidats ont postulé.

A la proclamation des résultats, aucun élève de la région n’est admissible. Pourtant un quota d’au moins deux places était réservé au sud-ouest. Que s’est –il passé donc ?

Des sources proches du PMK(Prytanée Militaire du Kadiogo)  nous ont laissé entendre que c’est le faible niveau qui serait à l’origine de cet échec. Notre source indique que la note minimale pour l’admissibilité est de 14 de moyenne après compilation des épreuves de calcul, problème et d’études de texte. Contre toute attente le premier de la région aurait obtenu la note de 09 de moyenne. Il insiste et affirme que le PMK c’est l’excellence.

Notre informateur indique que seulement 03 régions remplissaient cette condition d’au moins 14 de moyenne. Face à cette situation l’administration a été clémente en permettant de prendre des élèves d’autres régions ayant 11 de moyenne. Cette mesure visait cette représentativité par région .Malheureusement le premier du sud-ouest lui a obtenu 09 de moyenne. Après cette étape, les candidats admissibles devront reussir au CEP avant de faire les visites médicales qui confirmeront ou non leurs admissibilités définitives au PMK.

Pour l’année 2017, C’est Batié qui avait sauvé la face de la région avec deux admis dont un se trouve en formation à Cotonou. Cette débâcle est-il le niveau réel des élèves de la région du sud-ouest ? Si c’est le cas, il faut vite agir pour redorer le blason de la région.

Le PMK en région depuis 2014 

C’est en 2014 que le recrutement pour le concours d’entrée au PMK par région a été adopté. A l’époque un comité de réflexion a été mis en place par la hiérarchie militaire et les autorités de l’éducation autour des quatre préoccupations majeures que sont le respect de la politique de décentralisation, l’équité et l’égalité entre les candidats, le raffermissement des liens Armée- Nation, et la réduction des coûts d’organisation du concours. Une formule qui tienne compte de la diversité régionale. Le comité de réflexion était présidé par le Colonel- Major Wenceslas Winkoun HIEN.

 Dalou Mathieu Da



Articles similaires

One thought on “Concours d’entrée au PMK 2018 :   Pourquoi la région du sud-ouest a fait 00%

  1. Sié Elie Kambou

    Merci à Bafujiinfos pour ces eclairages. On s’est beaucoup inquiété après avoir remarqué cet état des faits. Je me suis posé des questions face à cette situation. Est ce le niveau réel des élèves du sud ouest? Pour cette question je ne crois pas tellement à ça. Oubien la formulation des sujets n’etait à la portée des nos candidats? Tant de questions qu’on pourait se poser. En tout cas, ce résultat ne reflecte le niveau des élèves du sud ouest et cela ne nous honore. Entendons de voir les résultats au certificat pour mieux apprécier le niveau de nos élèves.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *