.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Midebdo: Les pires formes du travail des enfants interdits.


Le conseil municipal de Midebdo dans la province du Noumbiel(Batié) a tenu sa première session ordinaire de l’année ce jeudi 5 avril 2018 dans la salle de réunion de la mairie de Midebdo. Cette  session présidée par  Sié Julien KAMBIRE, maire de la commune,avait plusieurs points à l’ordre du jour.

Dans son mot d’ouverture, le maire a remercié les conseillers pour leur présence et leur régularité aux sessions. Sié Julien KAMBIRE  a ensuite formulé ses vœux de paix , de bonheur et de santé . Poursuivant son allocution M. KAMBIRE a  invité l’ensemble des conseillers a des débats francs et constructifs autour des différents points qui feront l’objet d’échanges et cela pour grand le  bonheur des populations qui les ont mandatées.

Après l’adoption du procès verbal le conseil a donné quitus   au maire de prendre plusieurs délibérations.Il s’agit d’une délibération portant réaménagement budgétaire en recettes et en dépenses, une délibération portant autorisation d’élaboration du plan d’action du Programme d’Appui des Collectivités Territoriales (PACT) et une délibération portant interdiction des pires formes de travail des enfants dans la commune.

En rappel la commune de Midebdo compte 52 villages avec 104 conseillers municipaux . A cette session,  93 conseillers étaient  présents 2 conseillères titulaires et  2 autres par procurations.

DEBE MALO correspondant communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *