.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Kampti : Du football pour sensibiliser sur les questions environnementales.


L’association Fraternelle de la Sauvegarde de l’environnement pour les Générations Futures du Burkina Faso à procéder au lancement de la troisième édition de son tournoi de football dénommé « Coupe de la Fraternité ». La cérémonie de lancement a eu lieu le samedi 27 Janvier 2018 à Kampti. 

 

C’est le terrain des écoles centre A et B de kampti qui a servi de cadre pour le lancement de la coupe  de l’association Fraternelle de la Sauvegarde de l’environnement pour les Générations Futures du Burkina Faso .Dénommée coupe de la fraternité, l’association entend sensibiliser la population et surtout sa jeunesse sur les questions de changements climatiques.

Plusieurs interventions ont ponctuées cette cérémonie d’ouverture. Du maire de la commune de Kampti  aux parrains, tous ont salué l’initiative de l’association Fraternelle de la Sauvegarde de l’environnement pour les Générations Futures du Burkina Faso. Pour eux de telles initiatives vont contribuer à la prise de conscience et au changement de comportement.

Le président de l’association Sansan Koffi Pooda a traduit toute sa reconnaissance aux autorités communales, au ministre de l’environnement et au président des orpailleurs du sud-ouest pour leur soutien. Pour lui au-delà de la compétition et des messages qui seront diffusés sur  l’environnement ce tournoi participe du vivre ensemble dans la commune de Kampti.

Cette compétition concerne 16 équipes des communes de Loropéni, Périgban et Kampti. L’association Fraternelle de la Sauvegarde de l’environnement pour les Générations Futures du Burkina Faso a été créé pour plusieurs objectifs. Il s’agit entre autres de  lutter contre la dégradation accélérée des ressources naturelles, la manifestation croissante des conséquences des changements climatiques (inondations, sécheresse, crises humanitaires…). Sa mission principale est de contribuer à préserver le cadre de vie des générations présentes et garantir celui des générations futures.

 Mamadou Ouattara correspondant communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *