.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Diébougou: Le budget primitif de l’année 2019 s’élève à 300millions


Le conseil municipal de Diébougou tient du 24 au 26 octobre, sa 3ème session ordinaire de l’année 2018. Durant trois jours, le maire Alphonse Somda et son conseil vont examiner et adopter plusieurs projets. Une session au cours de laquelle le budget primitif 2019 qui s’élève à plus de trois cents(300) millions de francs CFA a fait l’objet d’examen.

Le budget d’une commune est la traduction chiffrée de la politique de développement d’une commune. Le budget gestion 2019 sera largement débattu au cours de cette troisième session ordinaire. C’est en ces termes que le maire de la commune urbaine de Diébougou s’est exprimé lors de son adresse à son conseil. La 3ème session du conseil municipal de Diébougou placée sous le signe des grands défis a connu plusieurs examens et adoptions de projets de délibération. L’ambition du maire et son conseil, c’est de faire de la commune Diébougou ,une commune émergente. Qu’est-ce qui n’est pas prioritaire dans cette commune où tout est à faire a-t-il poursuivi?  Il renchérit en précisant que l’eau c’est la vie, l’éducation c’est la survie, la santé c’est le bonheur, et les infrastructures sociales et marchandes sont notre salue.

Selon le maire plusieurs acquis ont été enregistrés. Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, le conseil  a réduit considérablement les difficultés d’approvisionnement en eau de la ville de Diébougou. Le village de Navielgane a été doté d’un système d’approvisionnement en eau suivi d’une réhabilitation de neuf(09)forages. Ce qui a valu la certification du village de Ségré comme trente huitième(38è) village Fin de la Défécation à l’Air Libre( FDAL) du Burkina. Dans le domaine de l’éducation, un lycée a été construit à Diébougou. Les villages de Navielgane et Loto ont bénéficié d’un CEG. La construction d’un certain nombre de salles de classes et de latrines sont en cours pour le village de Djassère. Environ deux cents(200)tables-bancs sont en confection pour combler le déficit dans les écoles de la commune. Et chose salutaire, selon les conseillers, toutes les écoles ont connu la visite du maire. Sur le plan de la santé, des CSPS sont construits au profit des populations de Bapla, Bamako et Mouviélou. Dans le secteur des infrastructures routières, la commune à bénéficié de trente(30)kilomètres de voiries. Quatre(04) motos ont été acquises pour le fonctionnement de la mairie. Bientôt un(1) véhicule double cabine 4×4 sera acquis pour les besoins de la commune a laissé entendre le maire Alphonse Somda. Le maire a aussi précisé que l’examen du budget primitif exercice 2019, est un exercice  auquel les conseillers municipaux de Diébougou se soumettent pour la 2è fois ,depuis leur élection. Mais d’autres défis restent à relever. Alphonse Somda a demandé aux membres de son conseil l’accompagnement et la cohésion afin qu’ensemble ils réussissent à cette noble mission que les populations leur ont confiée.

Kissogo Abdoul Karim Ouattara




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *