.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Bondigui : Ecobank  donne de l’espoir aux écoliers de Wan.


Le village de Wan dans la commune de Bondigui, Province de la Bougouriba a bénéficié d’un complexe scolaire offert par Ecobank. L’inauguration de l’infrastructure scolaire est intervenue le samedi 23 Juin 2018. La cérémonie a connu la présence du ministre de l’éducation et de son homologue de la culture.

Le village de Wan dans la commune de Bondigui a connu ce samedi 23 juin une animation particulière. L’événement, l’inauguration de l’école primaire publique de Wan ‘’B’’. En effet le village de Wan a bénéficié de Ecobank un complexe scolaire composé de 3 salles de classes, bureau, magasin, 3 logements pour enseignant et un forage le tout d’une valeur de 50 millions de francs.

Le Maire de la commune de Bondigui  s’est réjoui de l’infrastructure et salut l’œuvre d’Ecobank qui vient de lui enlever une épine au pied. Il invite également tous les partenaires à soutenir pour la normalisation de l’école.  Un cri de cœur entendu par un fils de la localité sur place qui décide de donner des kits scolaire d’une valeur de 500.000f et des lampes solaires au profit de l’école.

Le directeur General de ECOBANK

Pour le Directeur général d’Ecobank, cette réalisation s’inscrit dans le cadre de leur journée de communauté dénommée ‘’Ecobank day ‘’ « A cette journée tout le personnel de l’ensemble de leur réseau dans les 36 pays d’implantation se mobilise autour des activités au profit des communautés ».

Pour lui le choix du village de Wan est intervenu suite à une publication de Cheick Tiga Sawadogo du lefaso.net montrant les paillotes et les conditions difficiles d’apprentissage des enfants. Cela l’a beaucoup touché car sachant que l’éducation est la clé de tout développement.

Le ministre de l’éducation nationale Stanislas Ouaro a témoigné toute la gratitude du gouvernement à Ecobank et montrer à la face des filles et fils de notre pays un geste remarquable souhaité qu’il soit suivi par tous. L’engagement du gouvernement est de résorber les classes sous paillotes d’ici 2020. Pour atteindre cet objectif le gouvernement compte sur tous ses partenaires dont Ecobank. C’est une joie pour lui car lorsque « Les portes d’une école s’ouvrent ce sont celles de l’ignorance qui  se ferment ».

La forte mobilisation de la population témoigne son engagement pour l’éducation. Il invite les enseignants et les élèves pour l’entretien de ce joyau et souhaite que cette école produise des cadres au profit de toute la Nation.

La cérémonie à prit fin par la visite des infrastructures.

Pascal  . D. HIEN correspondant communal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *