.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Centre Hospitalier Régional de Gaoua : Tagsséba Nitièma offre 300Milles francs aux enfants malnutris.


Le gouverneur de la région du sud-ouest a effectué une visite terrain au centre hospitalier régional de Gaoua. Ce mercredi 18 avril 2018, Tasségba Nitièma est allé s’imprégner des conditions de vie et de travail du personnel.

       

Après avoir visité quelques services du centre hospitalier régional de Gaoua, le Gouverneur de la région du sud-ouest  Tagseba NITIEMA, a laissé entendre qu’il est venu témoigner sa solidarité et ses encouragements au personnel soignant. « Il y a de quoi être satisfait du dynamisme de l’équipe toujours  qui est toujours au chevet des malades de la région et ceux des pays limitrophes que sont le Ghana et la côte-d’ivoire ». Le courage et l’abnégation  de ses femmes et hommes qui travaillent est à saluer.

Administrateurs des hôpitaux et directeur général du centre hospitalier régional par intérim Seydou TOE, lui ne cache  pas sa joie « Ce sont des  sentiments de joie et de satisfecit qui nous anime  quand la toute première autorité de la région vous rende visite ».

selon M. TOE,  la fidélisation du personnel reste un gros défis du CHR/Gaoua mais également à la politique du  ministère de la santé et de la politique de l’Etat .  « comment fidéliser ce personnel qui est vigoureux pétrie de talent mais quand ils viennent trois ans plus tard , ils s’envolent et on perd des agents qui ont acquis de l’expérience ». Il poursuit en affirmant que la journée de l’excellence  célébrer chaque année par le CHR/Gaoua est une source de motivation  pour fidéliser ce personnel. a t-il mentionné.

Le DG du CHR par intérim Seydou Toé

En plus de cette difficulté ,le gouverneur de la région du sud-ouest à exhorter les premiers responsables de l’hôpital a consigner les multiples difficultés évoquée par les agents du CHR/Gaoua  afin qu’il puisse les transmettre au ministère de la santé.

Cette visite marque le début d’une tournée dans les services publics de la capitale régionale.

Victorien Dibloni




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *