.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Célébration des Journées burkinabè du cinéma et de l’audio-visuel dans le Sud-ouest : une semaine de projection des films des cinéastes burkinabè dans plusieurs localités de la région.


En marge de la célébration du 57è anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso à Gaoua, le ministère de la culture, des arts et du tourisme à travers la direction Générale du Cinéma et de l’audio-visuel organise les Journées burkinabè du cinéma et de l’audio-visuel dans la région. Durant huit jours, une délégation composée  des membres de la direction générale du cinéma et de l’audio-visuel et du FESPACO vont  sillonner les provinces et certaines communes de la région pour montrer à l’écran le savoir-faire des cinéastes burkinabè.

Les cinéphiles à la cérémonie de lancement

Le lancement officiel des Journées burkinabè du cinéma et de l’audio-visuel a été fait ce Dimanche 03 décembre 2017  par le représentant du gouverneur de la région du Sud-ouest   sur l’ex place de la révolution au secteur 2 de Gaoua. Pour le représentant du Gouverneur empêché, les différents messages que véhiculent ces films font écho du thème du 57é anniversaire de l’indépendance à savoir « diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire ». Il trouve aussi  que  cette manifestation est une belle occasion aux différents cinéphiles de voir ou de revoir le fruit des réalisateurs burkinabè dans les espaces publics  de Gaoua et des autres localités de la région du Sud-ouest.

les autorités à la cérémonie de lancement

A la suite du lancement officiel, l’honneur est revenu  au premier  long métrage d’Adama ROAMBA d’être projeté devant les officiels et des jeunes cinéphiles d’un soir. Le film intitulé « La Forêt du Niolo », traite de la problématique du plein essor minier au Burkina Faso avec ses  conséquences sur l’environnement. A travers ce film, le réalisateur met en évidence  la nécessité de protéger l’environnement, les sites archéologiques et le peu de forêts qui nous reste.

Joseph SOME




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *