.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Cadre de concertation provincial du Poni : La bonne gouvernance au centre des échanges


Le cadre de concertation provincial (CCP) du Poni a tenu le lundi 17 Septembre  2018 à Gaoua sa troisième session ordinaire au titre de l’année 2018. Placée sous la présidence du Haut-commissaire de la province Ram Joseph Kafando, cette rencontre a  connu la présence des acteurs du développement. Plusieurs communications ont été présentées à l’assistance.

 La salle de réunion du Haut-Commissariat du Poni a refusé du monde ce lundi 17 septembre 2018. Et pour cause les acteurs de développement présent et/ou intervenant au niveau provincial n’ont pas voulu manquer ce cadre à eux dédié.

Pour Ram Joseph Kafando Haut-Commissaire de la province du Poni , le présent cadre de concertation est  l’occasion pour les membres  d’apporter des idées constructives pour le développement de la province. A cette troisième session, des partenaires du cadre tels que le MAEP, le FICOD, le FPDCT, Plan international, l’APFG ont livrés des communications. Selon le premier responsable de la province, la série de communication à l’ordre du jour vise à permettre à l’ensemble des membres du cadre de s’approprier et d’harmoniser les interventions au niveau de la province de sorte que chaque partenaire puisse dérouler ses activités de façon efficace au profit des braves populations de la province.

La communication introductive est celle du mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP). Les domaines de gouvernance, les processus du MAEP, les recommandations de l’institution par domaine de gouvernance sont entre autres les points abordés par le communicateur. Pour Charles Guigma représentant le SP MAEP, la suppression du délit de presse, le renforcement de la séparation des pouvoirs sont entre autres acquis enregistrés par le MAEP au Burkina Faso. Il soutiendra par ailleurs que la bonne gouvernance est une quête permanente. La mise en œuvre de l’ensemble des recommandations formulées se poursuivent sur le terrain a-t-il ajouté.

Outre cette communication, l’APFG a présenté une communication sur la valorisation des produits non ligneux. L’acte uniforme OHADA sur les sociétés coopératives et l’arrimage des plans locaux de développement au PNDES ont fait l’objet de communication. Plan international a présenté à ce cadre de concertation le projet d’assistance alimentaire aux ménages affectés par le déficit céréraliers dans les communes de Djigouè et  de loropéni. Le FPDCT et le FICOD ont fait le bilan de leurs activités pour le compte de l’année 2017 dans les communes du poni.

Toutes ces communications ont fait l’objet d’échanges avec les participants.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *