.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Autonomisation de la femme: L’association Zankar de Batié un exemple


A l’occasion de la 162eme journée internationale de la femme qui sera célébrée sur le plan régional à Batié, Bafujiinfos a rencontré une association féminine de Batié qui s’investit dans la transformation des produits forestiers non ligneux. Cette association est dirigée par IKORO SOME. Dans cet entretien qu’elle nous a accordée, elle nous livre les secrets de leur association.Lisez plutôt

Bafujiinfos: Pouvez-vous nous présenter votre association ?

IKORO SOME : C’est en 2009 que nous nous sommes retrouvées entre femmes pour créer l’association sous le nom de ZANKAR qui signifie »apprenons ensemble » en langue birifor. Finalement c’est le 14 juin 2012 qu’elle a été reconnue officiellement. L’association compte de nos jours trente-trois membres. Le but de l’association est de lutter contre la pauvreté à travers la création des activités génératrices de revenu(AGR), accroître les connaissances des femmes surtout qu’elles sont à majorité analphabètes et de transformer les produits forestiers non ligneux.

Bafujiinfos: En générale, quelles sont les activités que mène votre association ?

IS: Nous menons diverses activités. La transformation des produits forestiers non ligneux (PFNL) à savoir la transformation des grains de néré en soumala, les noix de karité en beurre de karité. De plus l’association a bénéficié d’un jardin nutritif de la part du programme d’investissement forestier(PIF) où des plantes telles que le baobab et le moringua ont été mis en terre. L’association a obtenu le  prix Bôdan de l’association pour la promotion féminine de Gaoua (APFG) dans la fabrication du savon. 

Bafujiinfos: Toutes les activités citées, vous sont-elles rentables ?

IS: Les femmes qui s’adonnent à ces activités ne le regrettent guère. Après la vente des produits, les bénéficies générés sont utilisés pour aider la famille dans la scolarisation des enfants. Aussi elles les utilisent dans les activités génératrices de revenu (AGR) pour accroître leur bénéfice.

Bafujiinfos:Quelles sont les difficultés que l’association rencontre de nos jours ?

IS: Les problèmes ,ils en existent baucoup. L’espace utilisé pour notre jardin nutritif est litigieux. Car les propriétaires terriens veulent nous le reprendre. Aussi nous sommes confrontés à un problème d’espace pour implanter notre siège. L’espace que nous avons est trop restreint.

Bafujiinfos: Avez-vous un message particulier à lancer ?

IS:Je veux demander à mes soeurs d’avoir une vision du futur et non de se contenter sur des bénéfices immédiats. Compte tenu de nos problèmes de terre, je sollicite la commune à jeter un regard positif à notre endroit pour que nous puissions avoir un siège un peu plus vaste

Bafujiinfos: Bientôt ce sont les festivités du 8 mars dans la commune,est ce que votre association fera une exposition ?

IS:Nous allons présenter nos produits à savoir le soumbala,le savon,le beurre de karité et les produits dérivés du pain de singe.C’est l’occasion pour nous d’inviter tous ceux qui vont effectuer le déplacement sur Batié de préparer leur poche pour répartir avec les produits que nous allons exposer.

 

Kambou Sié  Lamine (Batié )

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *