.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

A la découverte de nos communes :  Guéguéré un peuple, une histoire.


La commune de Guéguéré à l’instar des autres communes de la région du Sud-Ouest a vu le jour en 2006 avec la communalisation intégrale. Guéguéré fait partie des 8 communes que compte la province du Ioba dont le chef-lieu est Dano. Située à 15 km de Dano, Bafujiinfos est allé à la découverte de cette commune. Peuplement,origine et histoire de Guéguéré dans cet article. 

Pour l’histoire, le village de Guéguéré aurait été créé par Kpèmouon Dar, arrière-grand-père de la famille Gbanè, qui lors de son voyage se trouvait tout fatigué et épuisé car il avait fait un très long chemin. Ce dernier marqua un arrêt pour reprendre des forces  nécessaires afin de continuer son chemin. C’est ainsi qu’il trouva l’endroit très riche et très propice pour lui et il s’installa en donnant le nom « GēGene » en daraga et qui signifie « être fatigué, il faut s’arrêter pour voir ». Selon nos sources les premiers habitants de Guéguéré appelaient leur village « Tampla » en langue dagara et cela signifie  « colline blanche« , Guéguéré étant un village entouré par des hautes collines.

Sur le plan administratif Guéguéré compte 37 villages  et s’étend sur une superficie de 609 km2 avec une population de plus de 32634 habitants en 2006. La commune est habitée par des dagara wilé qui sont les autochtones, les dagara lob, les poulis, les mossis, les peulh, les bouaba et les gourounsi. L’agriculture est la principale activité des habitants de Guéguéré. L’animisme, le catholicisme, le protestantisme et l’islamisme sont les religions pratiquées.

 La décentralisation en marche à Guéguéré

La commune compte de nos jours 2 Circonscriptions d’Education de Base (CEB) dont la CEB de Guéguéré 1 et la CEB de Guéguéré 2. Ces deux  CEB recouvrent 42 écoles primaires. Quant au post-primaire et le secondaire, la commune compte 6 Collèges d’Enseignement Général (CEG) et un seul lycée départemental.

Dans le domaine de la santé, la commune de Guéguéré dispose de 9 Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS). Les services de l’élevage, de l’agriculture et des eaux et forêts sont représentés dans cette commune.

A l’instar des autres communes du sud-ouest, la commune de Guéguéré est une zone aurifère d’où une multitude d’installation anarchique des sites d’or dans la commune.

La commune de Guéguéré est parmi les communes les plus vastes de la province du Ioba mais son développement est toujours au stade embryonnaire. D’où l’appel de la première autorité de la localité, Monsieur Nanwinku Lucas DABIRE, Maire actuel de la commune de Guéguéré, à une union sacrée des fils et filles de Guéguéré afin de pouvoir investir sur tous les domaines pour le rayonnement remarquable de la commune de Guéguéré car Guéguéré regorge de beaucoup de potentialités. Son premier maire fut Monsieur Goular Valentin SOME.

                                        DABIRE P. Y. Rodrigue correspondant communal




One thought on “A la découverte de nos communes :  Guéguéré un peuple, une histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *