.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

COMMUNE DE BOUROUM-BOUROUM : Le Maire Koko MOMO face à sa population


C’est ce vendredi  29 novembre 2019 que le conseil municipal de la commune de Bouroum-Bouroum a choisi pour convier sa population à la journée de dialogue communal. Cette journée entre dans le cadre de redevabilité des autorités communales vis-à-vis de la population conformément à l’article 11 de la loi N° 055-2004/AN du 21 décembre 2004. C’est l’occasion pour le Maire Koko  MOMO et son conseil de rendre compte des activités menées au cours de l’année 2019. cette journée a pu se tenir grâce à l’appui financier de VARENA/ASO et du PDDC

            Mot de bienvenue et d’ouverture de la journée de dialogue communal par le Maire ; présentation des principaux partenaires techniques et financiers, des conseillers et du personnel de la mairie,  présentation du bilan de l’année 2019 du conseil municipal  par  le Maire, recueil des préoccupations majeurs et des recommandations ou suggestion et les réponses aux préoccupations ont constitué l’ossature de cette journée de dialogue communal à  Bouroum-Bouroum.

            Dans son exposé  à l’attention de sa population, le Maire de la commune de Bouroum-Bouroum Koko MOMO a fait ressorti des points positifs, des difficultés et des perspectives au cours de cette année 2019. Au titre des aspects positifs il ressort entre autres de la tenue régulière des sessions  du conseil municipal,  de la  sortie d’échanges avec les services techniques de la commune,  des actions de sauvegarde de l’environnement, de la construction d’un  centre d’éveil et d’éducation préscolaire et des  boutiques  de rue et l’acquisition d’une voiture au profit de la mairie etc… Sur le plan des infrastructures marchandes, on note l’existence de : dix-huit(18) boutiques dans le marché et 10 autres au bord de la route nationale N°12.

 En ce qui concerne les difficultés, il faut noter qu’elles sont multiples et multiformes. Entre autre, on peut retenir : la gestion difficile du lotissement, l’insuffisance des ressources financières, les conflits fonciers dans les villages, l’incivisme fiscal, l’insuffisance de collecteurs.

En perspectives, le maire compte ouvrir le centre d’éveil et d’éducation préscolaire et le centre d’éducation de base non formelle (CEBNF). Aussi compte-t-il aménager un stade communal, construire un CEG à Bouméo et réaliser cinq (5) forages. Il y aura enfin le recrutement d’un agent communal chargé de l’eau et de l’assainissement à former.

En outre le Maire  au cours de cette  journée de dialogue communal a interpellé sa population a une franche collaboration pour le Développement de ladite commune. Pour lui, c’est une journée qui permet de toucher du doigt les réalités de la gestion communale. Après tout il a jugé le bilan satisfaisant. Son cri de cœur à l’endroit de la population à travers cette journée est qu’elle soit compréhensive, solidaire et la  main dans la main pour la bonne marche de l’intérêt de la commune.  Il a également souhaité plus de communication pour une cohésion sociale dans la commune.
Cette journée a été une occasion pour la population de mieux s’imprégner des réalités que traverse sa commune et en même temps une occasion de faire des propositions pour la bonne marche des activités de la commune.

Anderson POODA,  Correspondant



Articles similaires

One thought on “COMMUNE DE BOUROUM-BOUROUM : Le Maire Koko MOMO face à sa population

  1. KAMBOU Sié Lucien

    Merci à bafujiinfos.com pour la couverture médiatique de cet évênement. Cependant, vous auriez pu au moins, citer les partenaires PACT à travers VARENA-ASSO et PDDC qui ont rendu possible cette journée de redevabilité. Quelques propositions ou suggestions phares dss populations à l’endroit du CM allait donner plus de qualité à l’article. Cordialement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *