.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Plan Burkina bureau du sud-ouest : Clément MEDA passe le témoin à Mahomet OUEDRAOGO


Ce jeudi 07 Novembre 2019, a eu lieu au sein de l’ONG Plan Burkina bureau de Gaoua, une cérémonie de passation de charges. Le nouveau Directeur régional de plan Mohamet OUEDRAOGO a été installé officiellement dans ses nouvelles fonctions par le gouverneur de la région du Sud-ouest Tagsseba NITIEMA représenté par le Haut-commissaire de la province du poni Antoine Marie Sylvanus DOAMBA. Mohamet OUEDRAOGO  remplace à la tête de l’ONG  Plan Burkina bureau du sud-ouest Clément MEDA appelé aux mêmes fonctions dans la région du centre Nord. Cette cérémonie a connu la présence des autorités régionales, les associations et partenaires de Plan Bureau du sud-ouest.

Après avoir passé 04 années et 09 mois à la tête de l’ONG plan Burkina bureau du sud-ouest, Clément D.G.MEDA est appelé pour la même mission dans la région du centre Nord. la cérémonie de passation de charges entre lui et son remplaçant est intervenue le jeudi 7 novembre 2019. C’est la cour de l’ONG, qui a servi de cadre à cette passation. A l’occasion de cettte cérémonie,  le Directeur entrant Mohamet OUEDRAOGO tout en remerciant son prédécesseur, dit reconnaitre l’immensité de la mission à accomplir pour le bien-être des populations de la région du sud-ouest, d’où son appel à l’endroit de tous les acteurs de la région pour une franche collaboration.

Le directeur sortant a de prime abord exprimé sa reconnaissance aux forces vives de la région du sud-ouest pour le soutien inestimable dont elles ont fait montre pendant ces quatre années  qu’il a passé à la tête de cette ONG. Au-delà de l’opinion qui pourrait se faire de son passage à la tête de Plan sud-ouest, Clément MEDA, estime avoir atteint les objectifs de la mission qui lui a été confiée. En effet pour lui, plusieurs réalisations ont été faites dans le domaine de l’éducation inclusive, de la santé, de l’accès à l’eau potable et du parrainage des enfants. Des réalisations dont le coût global est estimé à plus de 5 milliard de francs CFA avec pour objectif contribuer à l’épanouissement  des enfants et surtout de la jeune fille.

Il  a invité les autorités administratives, coutumières et religieuses  à apporter également leurs concours au nouveau directeur afin que les défis de développement de la région soient relevés.

 Sié Michael DAH

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *