.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

5e recensement général de la population au Burkina : L’INSD informe et sensibilise toutes les Composantes du Sud-ouest


L’institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) a procédé le lundi 15 octobre 2019 dans la salle de conférence du conseil régional du sud-ouest, au lancement officiel du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat(RGPH) dans  la région du sud-ouest.  Occasion pour elle d’informer et de sensibiliser les forces vives de la région sur l’importance et le déroulement de cette opération d’envergure nationale.

Mieux connaitre la situation démographique du pays et sa dynamique afin d’assurer l’intégration des variables démographiques dans le processus de gestion de l’économie et du développement. C’est l’objectif que poursuit ce 5e recensement général de la population qui intervient après celui de 2006.

Pour André BAKOA responsable de la division communication et diffusion des résultats du 5e RGPH, représentant le Directeur général de l’INSD, « les données qui sont attendues à ce recensement doivent permettre aux décideurs de mieux planifier le développement en prenant en compte les attentes des populations et des différents aspects qui se posent dans notre  pays ». D’où la nécessité d’impliquer tous les acteurs de la société notamment les autorités administratives, coutumières, religieuses etc. pour une réussite de l’opération

Pour les zones en proie à l’insécurité avec pour corolaire le déplacement des populations, André BAKOA rassure que « des dispositions seront mises en place par les autorités pour sécuriser l’opération de recensement ». Avant de conclure que «  l’innovation de ce 5e RGPH est le recensement numérique avec les Smartphones, un dispositif technique  pour assurer la fiabilité et la qualité des informations qui seront collectées sur le terrain ».

Couplé au recensement général de l’agriculture, Le 05ème RGPH concerne toute personne vivant au Burkina au moment de l’opération sans distinction d’âge, d’ethnie, de religion, de nationalité, de sexe, etc.  Ce sont plus de 20 000 agents recenseurs qui seront mobilisés sur toute l’étendue du territoire national pour ce dénombrement.

 

Boubacar TRAORE Secrétaire général de la région du sud-ouest  représentant le gouverneur, a appelé toutes les composantes de la région à une adhésion totale au recensement.

 Le 5dénombrement de la population et de l’habitat du Burkina va se dérouler de la période du 16 Novembre au 15 Décembre 2019. Il intervient après les quatre premiers qui ont eu lieu en 1975, 1985, 1996, 2006 et ont dénombré respectivement 5,2 millions, 7,9 millions, 10,3 millions, et 14 millions d’habitants sur le territoire national.

Sié MICHAEL DAH



Articles similaires

4 thoughts on “5e recensement général de la population au Burkina : L’INSD informe et sensibilise toutes les Composantes du Sud-ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *