.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Décès du Pr Sié Faustin Sib : Le parcours d’un baobab de la science


Le 05 août 2019, le professeur Sib Sié Faustin était au Mali où il a pris part au lancement des  20èmes Journées Scientifiques annuelles de la Société Ouest Africaine de Chimie (SOACHIM) dont il fut le premier président. Un mois plus tard, le scientifique chevronné n’est plus. Faustin Sib ne reverra plus les laboratoires et ses étudiants devenus ses collègues aujourd’hui. Qui était l’homme que la nation Burkinabè pleure en particulier la région du sud-ouest.

 Né le 08 Novembre 1939 à Kampti , le professeur Sié Faustin sib aura vécu 80ans sur terre. Il s’en est allé dans la soirée du 06 Septembre 2019 à Ouagadougou. Pendant son séjour ici bas l’homme a consacré une grande partie de sa vie aux travaux scientifiques. Professeur de Chimie organique  Sié Faustin Sib s’est spécialisé en synthèse, spectrométrie moléculaire.

 Avant ce titre de chercheur, l’homme a étudié à l’école primaire de  Kampti  de 1946 à 1952, puis le   premier cycle du secondaire au  Collège Moderne de Bobo – Dioulasso (actuel LOC) ou il obtient son BEPC en 1957. Ce diplôme en main, il prend la direction de ouagadougou où il fréquente l’actuel lycée philippe zinda autrefois lycée Moderne et Classique. Le Baccalauréat Sciences Expérimentales en poche en juin 1961, Sib sié Faustin quitte son pays pour ses études à l’université de Toulouse en France.Trois ans plus tard il décroche sa licence en Sciences Physiques d’Enseignement (ancien régime). Le gout de poursuivre ses études ne quitte pas l’homme. Il rejoint Université de Paris VI de  1967à 1974 où il obtient  son D.E.A de Chimie  Organique en 1969 et s’inscrit en thèse de doctorat. Cinq (05) années plus tard il décroche son doctorat en Sciences Physiques d’Etat soit en 1974.Il a bénéficié de plusieurs bourses en France et fait des stages dans plusieurs structures notamment au CNRST France

Faustin sib a vécu pour la chimie

Son doctorat en poche, le professeur Faustin Sié Sib retrourne au pays et intègre l’université de Ouagadougou de 1975 à 1977. En 1977 il est inscrit sur la Liste d’Aptitude aux Fonctions de Maître de Conférences (LAFMC) France et nommé à la même année Maître de Conférences de Chimie Organique de l’Université de Ouagadougou.En Juillet 1982, il est  Inscrit sur la Liste d’Aptitude aux Fonctions de Professeur Titulaire et reçoit la nomination de professeur titulaire de chimie organique en 1986. Faustin Sié Sib est le Directeur (fondateur) de l’Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMP) de l’Université de Ouagadougou et cela de 1975à 1980. Membre fondateur de l’Institut de Chimie (InC) en 1985,   Membre fondateur du troisième cycle de chimie de l’université de Ouagadougou en 1984, Membre Fondateur et Secrétaire Permanent de la Société Ouest –   Africaine de Chimie (SOACHIM) et Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université de Ouagadougou de 1991 à 1994 et auteur de plusieurs publications d’articles ou de mémoires.

Le professeur Sib au centre(modérateur) à la dernière édition du forum pour le développement du sud-ouest

 Dans sa carrière , le doyen de la faculté des sciences a été ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de 1980 à 1982, membre du conseil économique et social. Son acharnement au travail lui a valu des distinctions. Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques Françaises en février 1980 et Chevalier dans l’ordre des Palmes Académiques du Burkina Faso en décembre 1999 et chevalier de l’ordre national.

Sur le plan associatif au niveau de la région, Sib Sié Faustin  était le point focal du secretariat permanent du forum pour le développement du sud-ouest présidé par l’évêque du diocèse de diébougou à ouagadougou. Il était  le  président du  Club de promotion du musée du Poni . C’est d’ailleurs ce club qui a été l’initiateur de l’atelier sur l’anthropologie sociale et culturelle des peuples lobi-birifor à travers ses fondements, ses développements et ses perspectives du 5 au 7 mars 2010 à Gaoua.

Son décès intervient après celle de Benoit Kambou le 11 Juin dernier.

Dalou Mathieu Da

 

 

 

        

 



Articles similaires

3 thoughts on “Décès du Pr Sié Faustin Sib : Le parcours d’un baobab de la science

  1. Lecoq

    C’est vraiment un baobab qui est tombé,que le tout puissant l’accueil dans son royaume.j’etais étonné de son rang mais qu’les ce qu’il a fait pour kampti,rien

    Reply
  2. Bagui FARMA

    Le monde entier a perdu un homme de valeur. papa SIB Sié Faustin reposez en paix! Que Dieu notre grand créateur vous accorde sa grâce!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *