.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

JOURNEE NATIONALE DE L’ARBRE AU SUD-OUEST : Le site de la forêt des Dozos reboisé


La direction régionale de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique du sud-ouest a commémoré ce 3 août 2019, la première édition de la journée nationale de l’arbre. En marge de cette célébration, a eu lieu une séance de plantation d’arbres. C’est la forêt des Dozos située à Niobini au secteur N°8 de Gaoua qui a été retenue pour être reboisée à  cette occasion. Plus de 1000  plants ont été mis en terre. La célébration de cette première édition de la journée de l’arbre a été présidée par le Gouverneur de la région du sud-ouest, Tagsséba NITIEMA qui avait à ses côtés les autorités régionales et provinciales et une forte mobilisation des bénéficiaires à savoir les Dozos et leurs épouses.

« Arbre et éducation pour une économie verte », c’est sous ce thème qu’est célébrée la première édition de la journée nationale de l’arbre. Au sud-ouest, c’est Gaoua chef-lieu de la région qui a accueilli l’évènement. Discours et plantation d’arbres ont été les temps forts de cette cérémonie qui s’est déroulée sur le site de la forêt des Dozos, site choisi pour le reboisement à cette commémoration. Des baobabs, des cailcédrats,  du néré et bien d’autres espèces utilitaires ont été mis en terre soit un millier de plants.  Le choix de ce site n’est pas fortuit. Pour le Directeur régional de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Sayouba Evrad Kirsi OUEDRAOGO, plusieurs paramètres ont guidé les autorités en charge de l’environnement à opérer ce choix. « C’est un site qui est situé du côté est de la ville de Gaoua, ce qui peut permettre de réduire significativement les épidémies. Vous savez que les arbres constituent des rideaux.   En même temps c’est un site où des espèces peuvent contribuer à augmenter le taux d’oxygène. C’est aussi à proximité de la ville, ce qui sous-entend que les ressources pourront être exploitées. A terme, on pourra développer des activités de loisir et d’éducation. Ce site bénéficie également d’une attention de la part des collectivités, des coutumiers mais aussi des associations comme celle des Dozos » a-t-il expliqué. En effet pour les Dozos ce site est sacré et bénéficie d’une protection particulière. « Le site de la forêt des Dozos est un site sécurisé. Il  ne connait pas d’incendie, il est toujours vert. Nous allons nous y mettre pour que ces arbres soient véritablement protégés et leur permettre de grandir à terme au bénéfice des générations futures » a rassuré Nouhoun PALENFO porte-parole de l’association des Dozos du Poni.

Le Gouverneur a quant à lui salué l’initiative des autorités au plan national qui ont initié cette journée qui s’inscrit dans un cadre  de plantation et de protection de l’arbre. Il a aussi magnifié l’appui multiforme et fécond de tous les acteurs qui œuvrent d’une manière ou d’une autre à la sauvegarde de l’environnement et de la biodiversité. Cette cérémonie a-t-il également souligné marque le début de la campagne de reforestation qui prévoit mettre en terre à terme 500 000 plants composés surtout d’espèces utilitaires.  Pour terminer, il a invité les populations à  prendre conscience que la nature est un trésor et que nous avons le devoir de le préserver, de l’améliorer pour le transmettre aux générations futures. Chacun est donc invité à planté au moins un arbre. L’institution de cette journée nationale de l’arbre est une occasion pour rompre avec les anciennes pratiques afin d’améliorer le taux de reprises des plants selon le Directeur régional de l’environnement. « L’institution de cette journée, c’est de transcender les anciennes pratiques qui consistaient à aller planter et à abandonner les sites. Cette fois ci, avec la journée de l’arbre, on identifie des sites qui sont déjà sécurisés mais qui bénéficie en plus d’une forme de gestion comme par exemple le site de la forêt des Dozos. Vous l’aurez constaté, à l’intérieur, il y a l’apiculture et d’autres activités qui y sont menées. Ça veut dire qu’il y a un besoin pour ceux qui reçoivent les plants. Il y aura une protection parce que les espèces sont choisies selon leurs besoins » a soutenu Syouba E. K. OUEDRAOUGO.  L’association des Dozos a profité de cette célébration pour soumettre quelques doléances aux autorités. Dans ce contexte d’insécurité, les Dozos ont notamment demandé un tracteur équipé afin de mener des activités agricoles pour autofinancer leur association et une douzaine de motos pour patrouiller afin d’alerter les autorités sécuritaires sur les cas d’éventuelles attaques.

La journée nationale de l’arbre a été instituée par le gouvernement en sa séance ordinaire du conseil des ministres du 24 juillet 2018. Chaque premier samedi du mois d’août sera dédié à cette journée. Ce 3 août 2109,  a été célébrée au niveau régional la première édition. La célébration nationale aura lieu le 10 août 2019 à Tenkodogo chef-lieu de la région du centre-est.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *