.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

COMPETITIONS SPORTIVES ET CULTURELLES DE LA DREPPNF DU SUD-OUEST : Diébougou remporte le trophée de la première édition en football


La direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle (DREPPNF) du sud-ouest a organisé les 3 et 4 juillet 2019, les compétions régionales en sport et culture. Les concurrents venus des quatre provinces de la région se sont affrontés durant les deux jours en football, en athlétisme, en sketch, en ballet et en récital. La clôture de ces activités est intervenue dans la matinée du 4 juillet par la finale du football, remporté par l’équipe de la Bougouriba et la remise des prix aux différents lauréats. La cérémonie a été présidée par le Secrétaire général de la région du sud-ouest Aboubacar TRAORE et parrainée par le Docteur Mathias SOME conseiller spécial du président du Faso.

La clôture des activités sportives et culturelles de la DREPPNF Sud-ouest est intervenue ce jeudi 4 juillet 2019 sur le terrain des écoles centres A et B de Gaoua. Discours, défilé, remise de prix et prestation des meilleures troupes en culture ont été les temps forts de cette cérémonie. Pour le Directeur régional, Jean Joseph SOMDA,  premier à prendre la parole  a laissé entendre que les enfants ont soif de mouvements, de jeux, d’instructions, d’apprentissage mais aussi de compétitions pour se mesurer et ces compétitions leur offre l’occasion. Pour lui les activités sportives et culturelles favorisent l’éducation des enfants en leur faisant accéder à des valeurs morales et sociales. Cependant il reconnait que les moyens financiers pour soutenir et accompagner ces activités font défaut. Quant au parrain, le docteur Mathias SOME, il a vanté les vertus du sport et des activités culturelles. Pour lui, elles ne servent pas seulement à développer des talents pour atteindre le haut niveau. Elles permettent le développement de la personnalité de l’individu en lui ouvrant l’esprit et lui en permettent de rester en bonne santé. Après ces interventions, les deux équipes finalistes à savoir la Bougouriba et le Poni se sont affrontés dans un match assez plaisant. L’équipe de la Bougouriba plus technique a pris le jeu à son compte dès les premiers instants.  Mais c’est sur un  score nul et vierge que les acteurs rejoindront les vestiaires à la mi-temps. A la reprise, Diébougou maintient sa domination mais s’est fait surprendre par l’équipe du Poni qui a inscrit le premier but de la partie. L’équipe de la Bougouriba encaisse mais ne croule pas.  Elle a su trouver l’énergie pour égaliser  et c’est finalement au tir au but qu’elle parviendra à s’imposer par 4 tirs contre 2. Elle représentera la région du sud-ouest à Bobo Dioulasso les 5 et 6 juin où se joueront les compétitions sportives nationales. L’équipe vainqueur gagne un jeu de maillot, 3 ballons, une somme de 25 000 F plus le trophée. L’équipe du Poni, finaliste malheureux gagne un jeu de maillot, 3 ballons, une somme de 20 000 F. Les deux autres à savoir le Ioba classé troisième et le Noumbiel quatrième ont également été récompensés. Ont aussi été récompensés les lauréats en athlétisme et en culture. Les lauréats  en culture ont été désignés au cours de la soirée culturelle qui s’est tenue le 3 juillet à la Maison de l’Appelé. Ils ont compéti dans trois disciplines à savoir le ballet, le sketch et le récital. En ballet et en sketch, la Bougouriba a surclassé ses concurrents tandis que le Poni a occupé la première place en récital. Ce sont ces trois premiers qui ont presté à la mi-temps du match. Ces enfants ont émerveillé leurs camarades ainsi que les autorités de par leur talent. Le Directeur régional a jugé le bilan de ces activités satisfaisant. « Le bilan est satisfaisant. Ce que nous avons observé au niveau des activités culturelles comme au niveau du sport, avec seulement une dizaine de jours de préparation, est satisfaisant.  Les enfants se sont exprimés et laisser exploser leur talent, je pense que c’est l’objectif recherché » a déclaré Jean Joseph SOMDA.

Cette satisfaction, Méda D.G Clément, directeur du bureau Plan sud-ouest qui a accompagné financièrement ces activités l’a ressenti également.  « C’est au regard de notre ambition qui est de garantir un épanouissement pour tous les enfants et de façon spécifique la jeune fille que nous avons accepté d’accompagner ces activités. Nous avons été approchés par la DREPPNF qui nous a proposé une très belle initiative qui est de voir comment nous allons offrir des cadres d’expression qui puissent porter très haut un certain nombre de messages qui tiennent à cœur Plan Burkina. La thématique forte est que nous puissions en fin de compte lutter contre les grossesses en milieu scolaire.  Elles  jouent sur le maintien et la réussite de la jeune fille à l’école. Plan est engagé sur ce terrain depuis très longtemps. Hier, nous avons assisté à la soirée culturelle, aujourd’hui au football, j’avoue que l’objectif est atteint ». Le directeur du bureau Plan sud-ouest ainsi que le parrain rassurent qu’ils restent disposés à accompagner l’initiative l’année prochaine au grand bonheur du directeur régional qui compte perpétuer cette initiative. « L’œuf qui a éclos va grandir » a-t-il rassuré.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *