.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

L’association Evangélique pour la Joie et le Développement de la Femme (AEJDF) : vole au secours des plus démunis.


L’association Evangélique pour la Joie et le Développement de la Femme (AEJDF)  veut  sensibiliser les populations des villages de Lahol, Bonko-Pérou, Yimpira et Momana sur l’hygiène et l’assainissement. Le lancement de ses activités a eu lieu à l’école primaire publique de Lahol ce samedi 16 mars 2019 par un match de football. Les élèves de ladite école ont joué contre ceux de Bonko-Pérou sous le regard bienveillant des enseignants. 

C’est aux environs de 15h30 que le coup d’envoi du match est donné. Dès les premiers moments, l’équipe de Bonko-Pérou en maillots vert-blancs se montre offensive et harcèle sans cesse celle de Lahol. Elle finit par ouvrir le score à la 20ème mn de jeu. Avec les conseils des encadreurs, l’équipe de Lahol tente vainement à plusieurs reprises d’égaliser. La pause intervient sur ce score d’un but à zéro. A la reprise, Bonko-Pérou accentue les attaques. Lahol ne lâche pas,  cependant, cela n’empêchera pas l’équipe adverse de marquer un deuxième but. Et c’est sur ce score de 2 buts à 0  en faveur de Bonko-Pérou que l’arbitre met fin à la confrontation. Le prochain match qui se jouera dans les jours à venir va opposer Yimpira à Momana. La finale est prévue pour le mois de Juillet selon la Présidente de l’AEJDF Ini Dorcas DA. Pour elle ce tournoi vise à rassembler les populations de Lahol et des villages environnants pour les sensibiliser sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement.  « Pour cette occasion nous allons offrir 112 paires de chaussures aux élèves des quatre écoles. En effet nous avons constaté qu’il y a beaucoup d’élèves qui viennent dans les classes pieds nus. A la finale nous allons faire don de kits de lavage de mains aux écoles participantes et d’un trophée à l’équipe vainqueur  », a-t-elle déclaré.

L’association Evangélique pour la Joie et le Développement de la Femme (AEJDF) a vu le jour en 2010. Elle a été officiellement reconnue le 20 février 2014. Elle œuvre pour le bien-être de la femme en général et de la jeune fille en particulier. Pour cela, elle a ouvert un centre dénommé la maison de l’espoir de la jeune fille à Batié. Un centre qui occupe un espace de 4 ha et qui soutient une douzaine de filles dans le domaine de l’éducation.

Bien que déterminée à travailler pour le bonheur de la femme, l’association Evangélique pour la Joie et le Développement de la Femme (AEJDF)  connait des difficultés selon ses premières responsables.  Ces difficultés se résument entre autres au manque de financement pour ses activités. Il y a également le manque de ressources pour exploiter un lopin de terre de 16 ha qu’elles comptent exploiter pour produire des noix d’acajou. Alors l’AEJDF lance un appel à toutes les bonnes volontés à les venir en aide.

Lassina Coulibaly

lasscouliba82@gmail.com



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *