.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

APFG/Gaoua: Tenue de la 6è édition du forum régional des femmes du Sud-ouest  


L’Association pour la Promotion Féminine de Gaoua(APFG) a organisé une semaine durant et en collaboration avec d’autres structures, la sixième édition du forum régional des femmes du Sud-ouest sous le thème « Micro finance et autonomisation des femmes: l’exemple de BODANE dans la région du Sud-ouest». Le clou du forum est intervenu le vendredi 08 février 2019. L’objectif que s’est fixé le forum était d’apprécier la contribution du microcrédit à l’autonomisation des femmes. Un focus a également été fait sur une des structures phares de crédit dénommée « BODANE » qui signifie « il est temps ». La présente édition placée sous le patronage du ministre d’Etat au près de la présidence du Faso, sous le parrainage du ministre de la femme et du Co-parrainage du ministre de l’économie et des Finances.

 

 L’Association pour la Promotion Féminine de Gaoua(APFG) est une structure qui œuvre pour l’épanouissement de la femme. C’est fort de cela qu’elle s’est inscrite dans la dynamique d’Epargne et de Crédits dénommée « BODANE ». L’ambition pour cette association à travers « BODANE » est d’offrir des services financiers à savoir l’épargne, le crédit et non financiers à travers des renforcements de capacités adaptés aux besoins des membres et des cibles de l’APFG. La réflexion sur le thème a permis de trouver une réponse à une problématique qui est de savoir « dans quelle mesure la micro finance permet-elle aux femmes de mieux faire valoir leurs droits, et donc de renforcer leur liberté réelle et leur autonomie. Aussi, comment à travers »Bodane », l’APFG accompagne-t-elle les femmes du Sud-ouest dans la voie de l’autonomisation? Le forum a permis la tenue d’un forum dont le thème était « Quelle approche de crédit pour la femme rurale, cas des initiatives locales de crédits des femmes. Ce panel a été l’occasion de partages d’expériences et d’échanges de bonnes pratiques entre l’APFG, l’ONG Plan Burkina et la Caisse Populaire. Aussi les banques de la place ont partagé avec les participants leurs expériences dans le cadre du financement de la femme rurale.

En plus du panel, un cross suivi d’une séance d’aérobic a été organisé. La cérémonie officielle intervenue le 08 févier a été l’occasion  pour les responsables de l’APFG de lancer un appel aux différents acteurs de la micro finance et aux partenaires techniques et financiers, de développer des produits innovants pour l’accompagnement des femmes entreprenantes en zones rurales. Des conclusions issues des travaux du panel ont fait l’objet d’une présentation aux participants et des recommandations faites ont été adoptées  pour un meilleur financement des initiatives des femmes rurales.Ini Inkouraba Damien/Youl, présidente de l’APFG s’est réjouie de la tenue du forum car pour elle, les objectifs assignés ont été pleinement atteints. Des kits d’installation pour des filles du centre camille ont été remises à cette cérémonie. Les structures oeuvrant pour la promotion et l’émancipation de la femme ont reçues des attestations de reconnaissance.

Karim Ouattara



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *