.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Environnement : Les forêts du sud-ouest en danger


La coupe de bois vert est devenue une pratique de plus en plus récurrente dans la région du Sud-ouest. Cette région fait parti des zones les plus arrosées du pays, mais avec cette pratique elle risque de perdre ce don de la nature. Zoom sur une pratique qui détruit à coup sûr l’environnement.

La coupe de bois vert devient de plus en plus inquiétante sur l’axe Gaoua-Loropéni sur la nationale 11. En effet, de part et d’autre de cette voie, l’on peut remarquer des arbres verts coupés dont les branches et les troncs sont séchés pour être vendus. Cela s’apparente à une destruction de l’environnement programmé. Qu’est ce qui motive les gens à couper du bois vert ? Ont-ils des autorisations avec les agents des eaux et forêt ? Les propriétaires de bois entassé aux abords de la voie se détournent des micros. Ils ne veulent pas s’exprimer sur le sujet.

Marie Palé a fait de la vente du bois de chauffe son activité principale. Ses clients sont essentiellement les gens qui achètent le bois de chauffe et qui le revendent à Gaoua. Marie Palé ne se reconnait pas dans la coupe du bois vert. « C’est le bois mort que je coupe et que je viens étaler ici. Les clients ne viennent pas régulièrement. Mais le peu que je vends me permet de payer la scolarité de mes enfants et les ordonnances en cas de maladie » nous affirme-t-elle.  Marie Palé nous confie qu’elle ne prend pas d’autorisation avec les services de l’environnement. Elle ajoute que les agents en charge de l’environnement ne viennent plus procéder au contrôle contrairement à quelques années plus tôt.

Intervenant hors micro, les services en charge de l’environnement disent être au courant de ces pratiques. Ils affirment que les auteurs coupent le bois vert, et quand il devient sec ils l’étalent au bord de la voie pour être vendu. Pour les agents en charge de l’environnement, la coupe de bois vert est interdite, toute personne qui s’en rend coupable est punie par la loi. Ils encouragent par ailleurs ceux qui veulent couper et transporter le bois mort à s’adresser à leurs services en vue d’obtenir les autorisations.

 Lassina COULIBALY



Articles similaires

One thought on “Environnement : Les forêts du sud-ouest en danger

  1. FARMA

    Je crois que les agents des eaux et forêts devraient jouer leur rôle en mettant ces gens hors état de nuire l’environnement. Il faut arrêter tous ces gens qui coupe le bois dans la région sans permis et qui ne respectent pas les normes

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *