.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Conseil régional pour l’enfance du sud-ouest: Les violences sexuelles au cœur des échanges


Le conseil régional pour l’enfance du sud-ouest a tenu sa première session  de l’année 2018. Ce mardi 06 novembre 2018 à Gaoua, les autorités administratives coutumières et religieuses de la région, se penchent sur la situation de l’enfant au sud-ouest notamment les violences sexuelles.

 

Selon une étude réalisée par la direction régionale de la femme et de la solidarité nationale du sud-ouest, on dénombre 1273 cas de grossesses précoces dont 108 cas au post primaire. Ces chiffres sont donc évocateurs et il faut une synergie d’action pour barrer la route au phénomène.C’est l’une des  raisons principale de la tenue de cette session du conseil régional pour l’enfance.

De l’avis de Salif OUATTARA secrétaire général de la région du sud-ouest, cette session est très importante. Elle permettra selon lui de passer en revue les conditions des enfants, les textes qui règlementent la situation des enfants au niveau de la région du sud-ouest.

Il poursuit en disant que  les enfants sont victimes de plusieurs maux, dans les sites d’orpaillage, des débits de boissons.Salif OUATTARA souligne qu’en milieu scolaire la situation des enfants n’est pas enviable. En effet s’explique-t-il, les enfants sont toujours victimes de la traite et de plusieurs violences. A l’issu de cette rencontre , les recommandations qui seront formulées vont aider à trouver le meilleur chemin pour protéger les enfants.

Le conseil régional pour l’enfance œuvre et mène des activités pour le bien-être de l’enfant.

 

                                                                      Victorien DIBLONI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *